Publicité

NBA – Kobe voulait transmettre à Kyrie… ce que Jordan lui avait transmis

Kyrie Irving et Kobe Bryant
Andrew D. Bernstein

Depuis son arrivée dans la ligue, Kyrie Irving a été l’un des principaux disciples choisis par Kobe Bryant. Ce dernier voyait grand pour le meneur, et allait même jusqu’à lui donner les conseils qu’il avait lui-même reçus d’un certain… Michael Jordan.

Publicité

Alors que son niveau déclinait inlassablement suite à ses nombreuses blessures, et que ses Lakers n’avaient plus rien d’une équipe prétendante au titre, Kobe Bryant avait décidé d’emprunter une figure de mentor pour plusieurs jeunes joueurs de la ligue. On pense par exemple à Russell Westbrook, qu’il appréciait particulièrement, mais surtout à Kyrie Irving.

Le meneur des Nets avait tapé dans l’œil du Mamba dès ses années à Duke, et a rapidement pris part à des duels de haute volée avec lui une fois en NBA. Il a notamment entrainé sa fierté en 2016, après avoir inscrit son shoot mythique lors du Game 7 des Finales face à Golden State. En 2019, Kobe se remémorait cet instant pour SiriusXM, et révélait que son protégé l’avait appelé quelques minutes plus tard pour le remercier de ses conseils.

Publicité

J’étais assis dans mon canapé à la maison après que Cleveland est revenu d’un déficit de 3-1 et a battu Golden State. On venait de regarder le match, on était assis dans le canapé avec Gianna, et là, mon téléphone s’est mis à sonner. C’était un appel FaceTime – et je déteste les FaceTimes, mais c’était Kyrie.

Il était dans les vestiaires à me dire : « Mec, ça a marché, ton conseil a marché ! » Et il était complètement fou. Il était là « Hey Gigi ! » Gigi lui a répondu : « Hey, félicitations ! », il y avait du campagne de partout autour de lui, donc j’étais très fier de lui. Kyrie est probablement le jeune joueur dont je suis le plus proche.

Publicité

Si proche, qu’il n’a pas arrêté de lui partager sa sagesse après cet exploit majeur. Pour la légende des Lakers, la prochaine étape pour son protégé était alors de savoir tirer le meilleur de ses coéquipiers. Pour cela, il lui avait ainsi offert les conseils qui lui avaient été donnés quelques années plus tôt par… Michael Jordan.

Lire aussi | Le joueur fauché en plein élan que Kobe disait n’avoir « aucune faiblesse »

Le prochain pallier pour lui, c’est de comprendre comment tirer le maximum des pièces qui l’entourent. C’est vraiment très dur. Comment trouver une connexion émotionnelle avec chaque joueur ? Il faut déterminer quelles sont leurs peurs et les transformer en forces, et pour faire ça, il faut prendre du temps. Pas à l’entrainement, mais à écouter, à partager des petits-déjeuners, des déjeuners et des diners avec ces gars.

Publicité




C’est ce que j’ai dû faire après la défaite face aux Celtics (en 2008), parce que c’est ce que Michael (Jordan) m’a conseillé. « Tu as tous les outils individuels. Maintenant, tu dois trouver comment créer un lien avec chacun de ces gars et en tirer le meilleur. Il ne s’agit pas simplement de leur passer le ballon et de dire que c’est ce qui va les rendre meilleurs. »

Ce n’est pas ça. Vous devez comprendre quels mécanismes activer pour qu’ils aient envie de devenir la meilleur version d’eux-mêmes, et c’était le challenge qui m’était donné. En 2009 et en 2010, j’ai compris comment y parvenir, et c’est ce que Kyrie doit comprendre lui aussi.

Publicité

À l’époque de cette déclaration, Irving restait sur une saison et demie décevante aux Celtics, principalement à cause de son manque de leadership criant. Il n’a finalement jamais su entrainer ses coéquipiers de Boston dans son sillage, et a décidé de prendre un nouveau départ à Brooklyn. Reste à savoir s’il saura appliquer le conseil de Kobe avec les Nets.

Comme Michael Jordan le lui avait suggéré en 2008, Kobe Bryant souhaitait voir Kyrie Irving rendre ses coéquipiers meilleurs. Jusqu’ici, difficile de dire que le meneur a su respecter la volonté du Mamba.

Feed NBA 24/24