NBA – Bleacher Report dévoile son Top 5 des meilleurs défenseurs des années 2010 !

0

Alors que le trophée du DPOY s’annonce extrêmement disputé cette saison, Bleacher Report est allé encore plus loin en tentant de désigner les 5 meilleurs défenseurs de la dernière décennie. Ne vous fiez pas forcément au nombre de titres de Défenseur de lAnnée décernés aux principaux candidats…

Publicité

À noter que le média américain fait apparaitre dans ses mentions honorables Chris Paul, meilleur intercepteur de la ligue à 4 reprises depuis 2010, Serge Ibaka, meilleur contreur sur 2 saisons, et… Joakim Noah ! L’exercice 2013-14 du Français, lors duquel il avait été élu DPOY et apparaissait à la 4e place du classement des votes pour le MVP, est notamment salué.

5. Tony Allen

(crédit : DR)

Plus que ses 6 sélections dans une All-Defensive Team obtenues sur la période, c’est avant tout la reconnaissance de Tony Allen auprès de l’ensemble de ses adversaires qui lui vaut cette 5ème place. Kobe Bryant, considéré comme l’un des meilleurs attaquants de l’histoire de la ligue, n’avait par exemple que des éloges à livrer au sujet des talents défensifs du « Grindfather ».

4. Kawhi Leonard

Season-high et perf rare pour Kawhi Leonard
(crédit : Rocky Widner)

Seul défenseur du périmètre plus effrayant que Tony Allen sur la décennie, Kawhi Leonard possède qui plus est un palmarès bien plus complet que l’ancien des Grizzlies dans le domaine. 2 titres de Défenseur de l’Année, et 5 sélections dans une All-Defensive Team sur les 8 saisons qu’il a disputées entre 2010 et 2019 : pas besoin d’en savoir plus pour justifier sa 4ème place.

3. Rudy Gobert

rudy gobert utah jazz
(crédit : DR)

Puisque la présence d’un Français dans les mentions honorables ne suffisait pas, B/R a donc placé notre Rudy Gobert national à la 3ème place de cette prestigieuse liste. Alors qu’il ne s’est affirmé comme titulaire qu’à l’issue de la saison 2014-15, le pivot du Jazz a depuis récupéré l’étiquette du défenseur d’arceau ultime. Ses 2 titres de DPOY et 3 sélections dans une All-Defensive Team ne font qu’appuyer ce constat.

Publicité

2. Dwight Howard

Dwight Howard avec le Orlando Magic
(crédit : DR)

La trajectoire de Dwight Howard sur la décennie est on ne peut plus particulière, et lui permet pourtant de présenter le meilleur total defensive win-shares de la ligue sur la période. Défenseur de l’Année en 2010 et 2011, sélectionné dans une All-Defensive Team en 2010, 2011 et 2012, le pivot montre cette saison qu’il n’a pas tout perdu de son côté intimidateur dans les raquettes.

1. Draymond Green

Draymond Green s'exprime sur ses problèmes au tir
(crédit : DR)

Là où Draymond Green se démarque de ses principaux concurrents, c’est par sa capacité à pouvoir couvrir les 5 postes défensivement avec efficacité. Son unique titre de DPOY et ses 5 apparitions dans une All-Defensive Team ne racontent donc pas toute l’histoire. Grâce à sa versatilité, l’intérieur des Warriors a changé le paysage de la ligue, puisque c’est elle qui a permis à Steve Kerr de mettre en place son « death line-up » small-ball.

Lire aussi : Les 10 meilleurs défenseurs all-time selon les sélections All-Defensive Teams

Malgré l’utilisation de statistiques avancées pour justifier la position de chacun de ces 5 joueurs, le classement de Bleacher Report ne fera forcément pas que des heureux. Alors, de votre côté, vous validez ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.