NBA – Kevin Durant a-t-il poussé les Nets à signer un joueur ?

0

Alors que les Nets viennent de signer plusieurs joueurs pour renforcer leur effectif, Kevin Durant a-t-il eu un impact là-dedans ? C’est une accusation récemment lancée, dont le GM s’est expliqué.

Publicité

Avec plusieurs joueurs blessés et d’autres touchés par le coronavirus, les Nets font face à une véritable hécatombe en vue de la reprise de la saison à Orlando. Le front office s’est vu dans l’obligation de passer à l’action récemment afin de signer plusieurs joueurs.

Ainsi, Michael Beasley et Jamal Crawford ont débarqué dans le roster. Mais est-ce que ces signatures sont anodines ? Pas forcément, surtout pour l’une d’entre elles.

En effet, Beasley n’est peut-être pas là par hasard. Après une aventure en Chine, on sait que l’ailier voulait revenir en NBA. Mais il se trouve surtout que l’ancien Laker est un grand ami de… Kevin Durant. Il y a quelques semaines, le GM Sean Marks expliquait que l’ailier allait être consulté dans les futures décisions. Alors est-ce que KD a fait venir son ami dans la Big Apple ?

Lire aussi | Kevin Durant répond à un fan qui l’insulte pour son départ aux Warriors

Je ne pense pas que ce soit juste d’appeler Kevin à chaque mouvement que l’on fait… C’est bien connu que les deux sont proches, mais nous cherchons le meilleur joueur disponible et avec du talent. Michael correspond à tout ça.

Publicité

Il y a pourtant quelques éléments qui reviennent souvent. Comme l’explique Marc Berman du NY Post, Durant voulait déjà l’arrivée de Beasley à l’époque des Warriors. Autre chose importante à noter : l’ailier ne pourra pas jouer les 5 premiers matchs, puisqu’il est sous une suspension après un contrôle anti-drogue raté.

Malgré tout cela, les Nets ont fait le choix de le signer. Marks a d’ailleurs confirmé que Beasley aurait une chance d’intégrer le roster la saison prochaine.

Kevin Durant n’a peut-être pas poussé sa franchise à la venue de Michael Beasley. En revanche, il est certain qu’il ne s’y est pas opposé.

Les commentaires sont fermés.