NBA – Donovan Mitchell explique le gros « piège » pour les joueurs à Orlando

0

Ayant désormais tous rejoint la bulle de Disney World, les joueurs des 22 équipes présentes sur place doivent s’acclimater à un tout nouvel environnement. L’une de ses composantes risque de se révéler très piégeuse d’après Donovan Mitchell.

Publicité

Comme chacune des franchises concernées par la fin de saison NBA, le Jazz et ses membres ont récemment pris leurs quartiers à Orlando. Parmi les visages que l’on attendait de voir débarquer à Disney World, ceux de Rudy Gobert et Donovan Mitchell étaient bien présents. Les deux stars ont même pris part à leur premier entrainement dans les installations du site ce vendredi.

Mais plus que de les voir débarquer ensemble en Floride, c’est bien leur entente sur les terrains qui sera très observée dans les semaines à venir. Les quatre derniers mois ont vu une véritable fracture s’opérer entre eux, avant que Mitchell ne vienne calmer tout le monde avec une déclaration pour éteindre l’incendie.

L’arrière explosif semble bien avoir laissé cet épisode derrière lui, et se montre désormais plus préoccupé par sa vie dans son nouvel environnement. Il faisait par exemple partie des joueurs qui se montraient très inquiets au sujet de la nourriture qui leur avait été servie à leur arrivée sur place.

Ces dernières levées, il a depuis eu le temps de constater d’autres particularités du quotidien qu’il va devoir affronter pendant les deux prochains mois minimum. Pour Eric Walden du Salt Lake Tribune, il a par exemple listé deux challenges qui s’annoncent compliqués à gérer pour les joueurs.

Lire aussi | Goran Dragic a-t-il fait fuiter les 2 joueurs du Heat contaminés ?

L’arrière du Jazz Donovan Mitchell a comparé l’expérience d’Orlando au circuit AAU. « Je suis incapable de vous dire la dernière fois que je me suis entraîné à 6 heures du matin. » Il a aussi dit que l’un des gros défis sera d’essayer de manger sainement : « La tentation de manger des snacks est là, c’est certain. »

Publicité

Avec ses conditions de résidence dans les hôtels et ses horaires d’entrainement aménagés en fonction du nombre important d’équipes présentes, la bulle d’Orlando rappelle effectivement le circuit AAU. Ce dernier rassemble les meilleurs prospects lycéens chaque été, et a notamment vu Donovan Mitchell défiler dans ses rangs.

Le plus gros challenge d’après Spida reste cependant encore lié à l’alimentation, mais cette fois-ci aux pêchés de gourmandise qui pourraient intervenir à Orlando. On a notamment pu apercevoir dans les premières vidéos des joueurs que des sachets de bonbons et d’autres sucreries leur avaient été distribués par la ligue.

En l’absence de chefs personnels pour réguler leur nutrition, certains pourraient ainsi se permettre quelques écarts. Pendant que Joel Embiid s’inquiète avec humour de redevenir l’adolescent squelettique qu’il était par le passé dans ces nouvelles conditions de vie, Donovan Mitchell, lui, nourrit donc la crainte inverse.

Les blessures ? Les risques liés à la pandémie ? Les résultats de son équipe ? Non, Donovan Mitchell semble définitivement obnubilé par la nourriture, et s’inquiète de céder à la tentation des snacks.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.