NBA – Les 7 plus grosses embrouilles all-time entre coéquipiers (suite)

Embrouilles coéquipiers nba kobe bryant
(DR)

Comme dans tout environnement de travail, la NBA a vu certains coéquipiers entretenir de gros contentieux, parfois toxiques pour le vestiaire de leur équipe. Aujourd’hui, on s’intéresse aux 7 plus grosses brouilles intervenues entre deux partenaires (suite).

Publicité

Voir la première partie du classement (7 à 4)

3. D’Angelo Russell & Nick Young

Nick Young ne pardonnera jamais à D'Angelo Russell
(crédit : DR)

Là encore, une histoire extra-sportive a conduit à la destruction d’une relation entre deux coéquipiers. Cette fois-ci, c’est un jeune D’Angelo Russell qui a secrètement enregistré son partenaire des Lakers Nick Young, lorsque ce dernier avouait avoir trompé sa fiancée de l’époque Iggy Azalea. Un leak plus tard, l’incendie était lancé et D-Lo sera logiquement rejeté par ses coéquipiers. Les chemins de Young et Russell finiront par se séparer en 2017, pour le bien de tous (et surtout des Lakers). En 2020, ils ne se parlent toujours pas.

Publicité

2. Tony Allen & O.J. Mayo

(crédit : Joe Murphy)

Le « Grindfather » Tony Allen se montrait intraitable sur les parquets, mais également en dehors, et même avec ses équipiers. Durant un trajet en avion, il plume O.J. Mayo aux cartes, mais ce dernier refuse de payer ses dettes. Résultat : un coup de poing dans la bouche, et une cohésion disparue entre les deux joueurs majeurs des Grizzlies.

Publicité

1. Kobe Bryant & Smush Parker

(crédit : DR)

Si Kobe a eu du mal à partager le leadership des Lakers avec la star qu’était Shaquille O’Neal, il ne s’entendait pas non plus forcément avec les role players de l’équipe. Smush Parker peut en témoigner. Dans les médias, le Black Mamba avait publiquement balancé au sujet de ce dernier :

J’ai failli remporter un MVP avec Smush Parker et Kwame Brown dans mon équipe, je tirais 45 fois par match. Qu’est-ce que j’étais censé faire ? Passer la balle à Chris Mihm ou Kwame Brown ? Smush Parker était le pire. Il n’aurait jamais dû jouer en NBA, mais on était trop radin pour prendre un autre meneur

De son côté, Parker ne parvenait pas à supporter la personnalité de Kobe. Il avouera même avoir arrêté de lui faire des passes en matchs à la fin de sa 2ème saison. Bonjour l’ambiance. Et malheureusement, ils n’ont jamais pris le temps de se réconcilier, jusqu’à ce que survienne le drame en 2020. Une chose que Smush Parker regrette fortement.



Tout n’est pas toujours tout rose dans les vestiaires de la ligue, en témoignent ces différentes brouilles, bien souvent irréparables, entre coéquipiers.

Feed NBA 24/24