NBA – Le record sur un match de playoffs pour chaque catégorie statistique

Michael Jordan Allen Iverson record all-time playoffs
(crédit : OpenCourt / DR)

Si les records de saison régulière sont impressionnants, ceux réussis en playoffs ont une saveur encore plus forte au regard de l’enjeu bien supérieur et de la dureté renforcée du jeu. Focus ici sur le record pour chaque catégorie statistique lors d’un match de post-season.

Publicité

Il y a un endroit où briller de mille feux en NBA : les playoffs. C’est là que les légendes sont écrites, et que les superstars deviennent immortelles. Logique, donc, de s’intéresser aux meilleurs all-time pour chaque catégorie statistique.

Note : le record de turnovers, non-inclus ci-dessous, appartient à James Harden avec 12 pertes de balle.

Points : Michael Jordan (63)

Michael Jordan chez les Bulls
(crédit : DR)

La performance est archi-connue. Lors des playoffs 1986, de retour d’une grave blessure et dans sa saison sophomore, Michael Jordan plantait 63 pions sur la tête d’une des plus grandes équipes de l’histoire. Suffisant pour arracher la prolongation, mais pas pour gagner (131-135).

Publicité

Rebonds : Wilt Chamberlain (41)

Les deux légendes NBA Wilt Chamberlain et Bill Russell lors d’un match opposant les Philadelphia 76ers aux Boston Celtics
(crédit : DR)

C’était en 1967, et bien évidemment, c’était contre les Celtics de Bill Russell. Dans la victoire de Philly face à Boston, Wilt Chamberlain compile 20 points, 41 rebonds et 9 passes décisives ! Les Sixers seront champions cette année-là.

Publicité

Assists : Magic Johnson & John Stockton (24)

John Stockton et Magic Johnson
(crédit : Stephen Dunn)

Ces deux monstres du poste 1 se partagent le record. Magic Johnson a été le premier à l’accomplir en 1984, délivrant 24 caviars dans une victoire face aux Suns. Il a été imité 4 ans plus tard par John Stockton, auteur de 24 offrandes contre… les Lakers.

Publicité

Contres : Hakeem Olajuwon, Andrew Bynum & Mark Eaton (10)

Hakeem Olajuwon détient le record du nombre de contres en carrière
(crédit : Bleacher Report/DR)

Au niveau des bâches, ils ne sont pas 2, mais 3 à avoir réussi la performance. Hakeem Olajuwon fut le second à taper 10 contres en un seul match de playoffs, lors d’une partie face aux Lakers en 1990. 5 ans avant, Mark Eaton avait déjà signé pareil exploit face… aux Rockets. Vint enfin Andrew Bynum, de longues années plus tard, contre les Nuggets en 2012.

Publicité

Interceptions : Allen Iverson – 10

Allen Iverson NBA sixers
(crédit : DR)

Qui a dit qu’Allen Iverson ne savait pas défendre ? Si The Answer n’était pas le plus à l’aise en homme à homme, sa capacité à couper les lignes de passes et jouer au pickpocket lui a permis de signer de très nombreuses interceptions, et d’être le leader en la matière lors de 3 saisons. Le summum : en 1999, lors des playoffs face au Magic, il vole 10 ballons pour aller avec ses 33 points, 5 passes et 5 rebonds.

Lire aussi : Le plus gros carton au scoring pour chaque décennie

Ces joueurs-là ont inscrit leur nom dans la légende, en attendant patiemment d’être détrônés. Pour y parvenir, il faudra faire très fort…

Publicité

Dernières actualités