NBA – Le génial rituel de Dennis Rodman à chaque fois qu’il jouait à Boston

Dennis Rodman sous le maillot des Chicago Bulls
Chicago Tribune (DR)

Principalement resté dans l’histoire pour ses excès et sorties de route extra-sportives, Dennis Rodman était aussi parfois l’auteur de jolis gestes. C’était notamment le cas lorsqu’il se rendait à Boston, selon une légende urbaine.

Publicité

Difficile de revenir sur la carrière de Dennis Rodman, et de tenter de la résumer sans aborder l’aspect hors terrain si déterminant dans son image. Suite à son passage relativement lisse chez les Bad Boys de Detroit, l’intérieur a progressivement reçu l’étiquette d’un électron libre, impossible à gérer pour un coach comme le reste de ses joueurs.

Il faut dire qu’il cultivait particulièrement cette réputation. Entre escapades à Las Vegas en pleine saison, ou apparitions aux côtés de Hulk Hogan durant les Finales NBA, The Worm ne cherchait pas du tout à arranger son cas, tout en se fichant bien de la perception que pouvaient avoir les médias et le grand public de lui.

Publicité

Mais derrière ce comportement borderline poussé par « une santé mentale en péril », Rodman n’en restait pas moins un homme au grand cœur. Malgré l’évidente difficulté de jouer avec lui de par son attitude imprévisible, il est souvent évoqué comme un coéquipier modèle de la part de ses anciens partenaires.

Dans la même idée, une journaliste influente révélait le geste admirable qu’il avait eu à son égard en 1990. Vous l’aurez compris, la personnalité de Rodman était bien plus complexe que les gros titres le laissaient paraitre à l’époque.

Publicité

Là où l’on ne le soupçonnerait pas forcément d’être l’auteur de belles attentions, c’est bien à Boston. Dennis n’a jamais été une personne très appréciée dans le Massachusetts, ce qui peut facilement s’expliquer. Il a non seulement mis fin à la dynastie des Celtics emmenée par Larry Bird avec ses Pistons, mais a également été l’auteur d’une attaque raciale envers la légende du Garden.

Lire aussi | L’offre WTF de Madonna à Dennis Rodman pour 20 millions de dollars

Avec un tel résumé qui le suivait, on peut comprendre qu’il ait voulu faire amende honorable pas la suite. C’est bien ce qu’il aurait tenté en tant que joueur des Bulls, d’après une rumeur toujours bien persistante de nos jours à Boston. C’est Coley Mick, journaliste chez Barstool Sports, qui l’a récemment relayée sur son compte Twitter.

Publicité

La légende dans les rues de Boston voudrait qu’à chaque fois que les Bulls venaient jouer sur place, Rodman faisait son marché à Toys « R » Us et offrait les jouets à l’hôpital pour enfants. Sans caméras, sans reporters.

Publicité

Si la rumeur dit vrai, cette démarche se révèlerait être extrêmement touchante et louable. Or, pour l’heure, aucune confirmation de cette version n’est à signaler, même pas de la part du joueur. On le voit cependant mal révéler officiellement ce geste aujourd’hui, alors qu’il l’aurait apparemment fait en toute discrétion à la fin des années 1990.

Comme le veut la tradition avec Dennis Rodman, le flou reste donc de mise sur cette légende urbaine. Connaissant sa profondeur d’âme, on peut cependant imaginer et espérer qu’elle se base sur des faits réels.

Boston Celtics Chicago Bulls Dennis Rodman NBA 24/24 NBA Flashback

Publicité

Dernières actualités