NBA – La comparaison dont Tacko Fall ne veut plus entendre parler

Tacko Fall Boston Celtics
(DR)

Malgré un temps de jeu famélique cette année, Tacko Fall sera l’un des joueurs surveillés de près sur la fin de saison. Le rookie des Celtics souhaitera en profiter pour mettre un terme à un rapprochement trop souvent fait à son sujet, qui ne lui plait pas du tout.

Publicité

Disney World ne manquait déjà pas d’attractions, mais en a pourtant accueilli une nouvelle ces derniers jours : Tacko Fall. Le pivot de 24 ans fait bien parti du groupe retenu par Brad Stevens pour disputer la fin de saison et les playoffs, et se verra peut-être accordé quelques minutes de jeu sur les parquets d’Orlando.

Un minimum de temps serait en tout cas le bienvenu pour lui, qui n’a pris part qu’à 6 matchs depuis son arrivée dans la ligue, pour 24 petites minutes passées sur le terrain. Un total ridicule en comparaison avec l’immense hype qui l’entoure, et qui a même bien failli le porter… jusqu’au All-Star Game.

Publicité

Malgré le hiatus, la Tackomania risque d’être toujours bien présente à Orlando, et pourrait même s’accroitre grâce au contexte particulier des matchs de préparation. Boston disputera ainsi 3 rencontres dans les jours à venir, qui devraient permettre à Stevens d’effectuer une vaste revue d’effectif en vue des prochaines échéances.

Attendez-vous donc à voir le géant de 2m26 intégrer la rotation de son équipe lors de ces fameux matchs, et montrer de quoi il est capable pour ne pourquoi pas grimper dans la hiérarchie du banc des Celtics. Désireux depuis longtemps de représenter plus qu’une mascotte de franchise, il aurait selon son coéquipier Robert Williams effectué un gros travail pour y parvenir.

Publicité

Il ne veut pas être reconnu comme un simple gars de 2m20 qui ne sait pas se déplacer. On a pu voir les progrès qu’il a faits, qu’il travaille énormément et qu’il veut qu’on parle de lui dans d’autres termes. Et vous ne pouvez que le respecter pour ça.

Lire aussi | Enes Kanter meurtri par 3 joueurs qui ne lui adressent plus la parole dans la ligue

Durant son passage en NCAA, dans la modeste université de Central Florida, sa taille lui suffisait à prendre le dessus sur ses adversaires, ainsi qu’à se montrer productif et efficace sur toute la longueur d’une rencontre. Désormais, face à la concurrence plus relevée de la NBA, cet unique atout ne suffit même plus à lui accorder une place dans la rotation.

Publicité

Durant ses aller-retours entre la grande ligue et la G-League, Tacko a donc pu travailler en profondeur d’autres aspects de son jeu, pour devenir plus qu’une grande carcasse capable de récupérer tous les ballons qui s’approchaient du panier. Il évoquait d’ailleurs il y a peu ses grands progrès en défense, et notamment sur la gestion des pick-and-roll.

Il en faudra certainement plus pour qu’il espère grimper durablement dans l’estime de son coach, et qu’il prétende ne serait-ce qu’à une minute de temps de jeu en playoffs. Malgré tout, les propos de Robert Williams à son sujet montrent qu’il fait tout pour développer son arsenal, et taper dans l’œil du coaching staff.

Publicité

En attendant d’avoir l’occasion de mettre à profit son gros travail dans la bulle, il peut espérer que la magie de Disney opère, et que les circonstances se révèlent favorables pour son éclosion. À lui seul, il pourrait ainsi remixer le fameux slogan du parc d’attractions en « It’s a big, big world » !

Trop souvent rapporté à sa taille immense, Tacko Fall compte bien prouver qu’il est plus qu’une simple tour de contrôle dans les prochaines semaines.

Boston Celtics Déclarations NBA 24/24 Tacko Fall

Publicité

Dernières actualités