NBA – Le gros avertissement de Kendrick Perkins aux Bucks

L’ancien champion NBA Kendrick Perkins envoie un gros avertissement aux Milwaukee Bucks
Nell Redmond/ESPN

Attendus au minimum comme finalistes cette saison, les Bucks jouent gros à Orlando. Si gros, qu’ils devraient sérieusement s’inquiéter sur leur avenir s’ils n’atteignent pas leur objectif dans les prochaines semaines d’après Kendrick Perkins.

Publicité

Comme depuis octobre, tout semble aller pour le mieux dans les rangs des Bucks à Orlando. Arrivés avec le meilleur bilan de la ligue dans le campus de Disney World, les hommes de Mike Budenholzer ne font pas énormément de vagues sur place, et préparent tranquillement la reprise de la saison.

Exemple de la bonne entente qui règle dans le vestiaire de Milwaukee, ses joueurs ont renoué avec leur fameux rituel de catch d’avant-match, et n’ont rien perdu de leurs talents de comédiens. Quelques heures après avoir réalisé cette séquence, ils foulaient pour la première fois l’un des terrains du ESPN Wide World of Sports Complex, et s’y montraient tout aussi à l’aise.

Publicité

Légèrement accrochés pendant la première mi-temps face aux Spurs, Giannis Antetokounmpo et ses coéquipiers se sont finalement facilement imposés pour leur premier match de préparation (113-92). Le Greek Freak a paru toujours aussi dominant, tandis que le collectif qui l’entoure semble aussi huilé que celui que l’on avait laissé en mars dernier.

Sachant que leur niveau devrait logiquement s’améliorer à mesure qu’ils retrouveront un rythme de compétition, on voit mal qui pourrait sortir les Bucks à l’Est sur une série de 7 matchs. Ces derniers sont destinés à au moins atteindre les Finales depuis de longs mois, et visent même ouvertement le titre.

Publicité

Pour certains insiders, soulever le trophée Larry O’Brien sera d’ailleurs la condition sine qua non pour conserver Giannis à l’avenir. Un avis que partage pleinement Kendrick Perkins, qui a donc préféré avertir la franchise du Wisconsin en cas d’erreur de parcours lors de la postseason dans l’émission Get Up.

Lire aussi | Giannis recruté par d’autres joueurs dans la bulle ? Le GM des Bucks réagit

En ce qui concerne les Milwaukee Bucks, sachant qu’ils vont sûrement aller chercher le meilleur bilan de la ligue pour la deuxième saison consécutive, ils se doivent d’accéder aux Finales. S’ils n’y parviennent pas, ce sera une saison ratée. Ce sera considéré comme un bust, et ils pourront se montrer inquiets au sujet de la prolongation de Giannis Antetokounmpo sur le long terme.

Publicité

Jusqu’ici, rien de bien nouveau sous le soleil de la part du consultant d’ESPN. Mais pour justifier sa façon de pensée, et ses craintes concernant le futur des Bucks sans participation aux Finales, il a utilisé un exemple passé plutôt très parlant et similaire à leur situation actuelle.

Quand vous regardez dans le rétro, et que vous vous penchez sur la situation de LeBron James en 2009 et en 2010, son équipe avait le meilleur bilan de la ligue sur les deux saisons, mais il n’est pas allé en Finales. Et qu’est-ce qu’il a fait ? Il a rejoint le Miami Heat. Donc si je suis les Bucks, je suis inquiet parce que si je n’accède pas au final, ce sera un échec et les chances de voir partir Giannis seront très grandes.

Publicité

Dans le dossier du MVP en titre, son amour pour Milwaukee et sa franchise de toujours est souvent mentionné comme un argument en faveur des Bucks. Mais comme le rappelle Perkins, le tableau était le même avec LeBron aux Cavaliers avant sa Decision, avec des liens encore plus importants en tant que natif d’Akron. La méfiance serait donc de mise selon lui.

Même s’il est souvent l’auteur de sorties très discutables et plus provocatrices que fondées, Kendrick Perkins s’est pour une fois fendu d’une déclaration plutôt juste. Elle a au moins le mérite d’ouvrir le débat sur la loyauté de Giannis vis-à-vis de celle de LeBron.

Les dernières actualités