NBA – AD révèle sa technique risquée pour motiver LeBron… et la réponse du King

LeBron James et Anthony Davis
Kelvin Kuo – USA TODAY Sports

La bonne ambiance règne entre LeBron James et Anthony Davis depuis le début de la saison, tant et si bien que ce dernier se risque à des techniques de motivation assez osées en direction de son coéquipier. Mais le King ne se laisse pas faire pour autant.

Publicité

À l’occasion du grand retour de la NBA, les Lakers ont dû préparer leur match face aux Clippers avec des leaders à la condition physique délicate. LeBron James était ainsi listé comme « probable » à cause de douleurs à l’aine, pendant que la présence d’Anthony Davis restait incertaine en raison de sa blessure à l’œil contractée quelques jours plus tôt.

Finalement, les deux hommes étaient bien en tenue pour relever le défi de taille qui se présentait face à eux, et y sont parvenus, non sans difficulté. L’intérieur a livré une prestation très solide avec 34 points et 8 rebonds, pendant que son acolyte effaçait une rencontre dans l’ensemble mitigée par une grosse fin de match décisive pour offrir la victoire aux siens (103-101).

Publicité

Même amoindris, les deux hommes ont montré que grâce à leur entente et leur production si fructueuse, voire même historique, ils pouvaient renverser n’importe quel adversaire. Cette cohésion entraine forcément quelques chambrages entre amis, dont l’un a été révélé par AD quelques heures avant leur victoire. Dave McMenamin d’ESPN rapporte ses propos :

Je le taquine. Je lui sors des trucs genre : « Tu te fais vieux, mec. » Plus tôt dans l’année, il a fait un dunk sur une contre-attaque, et c’était un truc super simpliste. Donc je lui ai dit « Mec, ça vaut un 3 ça ! »

Publicité

S’amuser de l’âge de LeBron James avec LBJ lui-même, c’est prendre de très gros risques. À 35 ans, le quadruple MVP se fait un devoir de prouver qu’il reste une anomalie de la nature au niveau physique, même pour sa 17ème année dans la ligue. L’un de ses hashtags favoris, #WashedKing (#KingRincé, utilisé de manière ironique), en est la preuve parfaite.

Lire aussi | LeBron James s’amuse du look « Kareem Abdul-Jabbar » d’Anthony Davis

Dès lors, dès qu’il en a l’occasion, le vétéran n’hésite pas à faire mentir ses détracteurs et son jeune acolyte en signant de grosses actions spectaculaires, comme lorsqu’il avait répliqué un dunk de Kobe Bryant. Et d’après Davis, vous pouvez visiblement compter sur Bron pour venir s’en vanter auprès de lui.

Publicité

Quand il a réalisé le même dunk que Kobe avait fait quelques années plus tôt, il est venu me voir après le match et il m’a dit : « Alors, ça valait un 8.5, non ? Je ne suis pas encore vieux ! » Donc je fais ma part du travail en le motivant !

Son chambrage plutôt osé se révèle donc payant, puisque plusieurs mois après, il a poussé son partenaire à signer une figure bien plus mémorable sur un fast break similaire.

Publicité

L’histoire ne dit pas si c’est de nouveau une plaisanterie de ce type qui a motivé LeBron à livrer des dernières minutes d’excellentes factures la nuit dernière, après avoir paru éreinté durant les trois premiers quart-temps. Si c’est le cas, AD a définitivement trouvé la cure de jouvence pour son coéquipier.

Tout cela symbolise avant tout les bons rapports qu’entretiennent les deux stars des Lakers, qui permettent à leur franchise de régner sur la conférence Ouest.

Les dernières actualités