NBA – Curry, LeBron ou Duncan ? Green révèle quel « super-pouvoir » il choisirait

le conseil de danny green pour tous les joueurs
Heavy.com (DR)

La longévité de Duncan, la versatilité de LeBron, ou le shooting de Curry ? Le choix a été offert à Danny Green, qui a dû sélectionner la qualité qu’il aimerait ajouter à son jeu.

Publicité

11 ans après son arrivée dans la ligue, Danny Green peut regarder avec fierté dans le rétroviseur. Sélectionné à la 46ème position de la Draft 2009, peu de gens lui prédisaient alors la carrière qu’il présente aujourd’hui. De joueur placé en bout de banc aux Cavaliers puis aux Spurs, le shooteur a progressivement su grimper les échelons pour s’installer chez les Texans.

Installé comme titulaire indiscutable lors de la saison 2012-13, il remportait un an plus tard sa première bague de champion, avant d’étoffer son palmarès l’année dernière avec les Raptors. Désormais aux Lakers, l’arrière de 33 ans cherche comme l’ensemble de ses coéquipiers à remporter le titre dans la bulle d’Orlando.

Publicité

Pour l’heure, ses prestations sur place laissent à désirer, notamment dans son domaine de prédilection qu’est le tir de loin. Alors, lorsque l’occasion lui a été offerte de choisir le « super-pouvoir » qu’il aimerait posséder, on aurait pu penser qu’il retiendrait une option se rapportant au tir. Et pourtant, Green a délaissé le shoot de Steph Curry, tout comme la longévité de Tim Duncan, pour retenir la versatilité de LeBron James.

Lire aussi | AD révèle sa technique risquée pour motiver LeBron… et la réponse du King

Publicité

La versatilité de LeBron. Je suis moi-même un shooteur, donc je sais ce que c’est que d’avoir un tir. Mais j’adorerais pouvoir compter sur une autre façon de dominer avec la taille que LeBron a. Il peut dominer de tellement de manières différentes.

Si la réponse de DG peut facilement s’expliquer par le fait qu’il évolue aux côtés du King, on peut aussi comprendre son choix autrement. Malgré sa mauvaise passe actuelle, il affiche un pourcentage de 40.2% à 3 points en carrière, et n’a donc pas forcément besoin de changer son tir. Son jeu devrait également lui permettre de prendre sa retraite tardivement. La versatilité est donc le seul domaine qui lui échappe réellement.

Publicité

Si le choix aurait pu paraitre cornélien pour d’autres joueurs, il est apparu des plus évidents pour Danny Green. Et vous, lequel de ces trois attributs légendaires choisiriez-vous ?

Publicité

Dernières actualités