NCAA/NBA – Scotty Pippen Jr commence à sérieusement faire parler de lui !

0

Premier fruit de l’union entre Scottie Pippen et son ex-femme Larsa, Scotty Pippen Jr. tente de suivre les pas de son père et de rejoindre la NBA. Après une première saison NCAA plutôt aboutie, les regards se tournent de plus en plus vers lui.

Publicité

Les fans les plus assidus des Warriors, voire même de San Antonio connaissent certainement le nom de Kavion Pippen. Le joueur de 23 ans avait en effet été invité pour le training camp de Golden State l’été dernier, et s’était à cette occasion fait recadrer par Stephen Curry. Il évolue depuis dans l’équipe de G-League des Spurs, basée à Austin.

Mais ce n’est pas au neveu de l’illustre Scottie Pippen que nous nous intéressons aujourd’hui, mais bien à son 4ème enfant, le premier de son union avec la sulfureuse Larsa (soupçonnée de profiter de son argent pour voir un amant) : Scotty Pippen Jr. Comme son cousin Kavion, le jeune homme tente d’imiter la légende des Bulls en accédant à la prestigieuse NBA.

Pour cela, il a dans un premier temps fait ses gammes dans le programme de high school référence qu’est Sierra Canyon. Mais malgré des jolies moyennes de 16.3 points et 4.6 passes sur son année senior, les offres de grandes universités se laissaient désirer. C’est là qu’est intervenu Jerry Stackhouse, l’ancien All-Star devenu coach de la fac de Vanderbilt.

Ce dernier a débarqué sur les bancs de NCAA durant l’été 2019, et l’un de ses premiers choix a été d’attirer Pippen Jr. dans ses rangs. Une place offerte en grande partie pour le talent qu’il avait affiché sur le circuit lycéen, mais également grâce à la bonne entente entre son père et l’ex-arrière des Mavericks. Ce dernier raconte dans les colonnes de 247 Sports :

Même quand il travaillait pour ESPN, Scottie Pippen me cherchait toujours un job en NBA. Il suivait de près mon travail, donc dès que j’ai eu l’opportunité d’entraîner son fils, je n’ai pas eu à réfléchir.

Et malgré une première saison difficile d’un point de vue bilan (11-21), le technicien débutant peut se satisfaire de l’exercice de son freshman.

Lire aussi | Scottie Pippen s’exprime enfin sur sa relation avec Michael Jordan !

Titulaire lors de 31 des 32 matchs de son équipe, Scotty Pippen Jr. a en effet livré des statistiques individuelles plutôt très solides pour sa première année universitaire. Ses 12.0 points, 3.6 passes et 2.8 rebonds de moyenne lui ont ainsi valu une sélection dans la All-Freshman Team de sa conférence, la SEC.

Publicité

Scotty Jr est vraiment bourré de talent. Il comprend parfaitement le jeu, comme son père. Son père était d’ailleurs un meneur de jeu, en réalité. Donc sachant qu’il a grandi avec un tel modèle, un gars avec une telle compréhension et un tel état d’esprit, je savais que je pouvais lui donner les clés dès le premier jour.


Ne bénéficiant pas encore de l’intérêt de franchises NBA pour faire le grand saut, le meneur de 19 ans se prépare donc à effectuer une deuxième saison encore meilleure avec les Commodores. Son entraîneur restera très attentif à la croissance de son jeune joueur d’1m85, qui, si elle se révèle similaire à celle de son père, pourrait le transformer dans les prochains mois.

On est très excité concernant son potentiel et ce qu’il peut faire. J’espère qu’il récupèrera les 13 centimètres que Scottie a pris entre ses années freshman et sophomore. Si c’est le cas… Eh ben, vous feriez mieux de surveiller ça. Parce qu’il sait déjà shooter, scorer, il est altruiste, et il comprend ce qu’on fait défensivement et offensivement. J’espère juste qu’il prendra ces 13 centimètres l’été prochain, parce que sinon, il ne devrait pas rester là bien longtemps !

Gardez donc un œil sur les performances et l’éventuelle transformation physique de Scotty Pippen Jr. avec Vanderbilt. C’est Jerry Stackhouse lui-même qui vous le conseille.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.