NBA – Les 5 meilleures cibles pour les Rockets pendant l’intersaison

Montrezl Harrell pourrait retourner avec James Harden a Houston NBA
SB Nation (DR)

Même avec un schéma de jeu sans pivot unique en NBA, les Rockets font partie des favoris dans la bulle. Mais ce manque de taille pourrait leur faire mal face à Anthony Davis ou Nikola Jokic en playoffs par exemple. À l’intersaison, Houston pourrait acquérir les joueurs parfait pour ce système small-ball et prétendre au titre 2021. Voici 5 pistes possibles…

Publicité

Harrison Barnes – Sacramento Kings

(crédit : DR)

Barnes est un fit correct à Houston, puisqu’il est assez grand et costaud pour tenir tête à certains intérieurs, et assez agile pour éteindre les joueurs sur les lignes extérieures. Scoreur capable de quelques coups d’éclat, il est surtout précieux dans le catch-and-shoot. Il se régalerait avec James Harden et Russell Westbrook

Publicité

Aaron Gordon – Orlando Magic

Aaron Gordon logiquement en colère après le concours de dunks
(crédit : DR)

Aaron Gordon est l’un des postes 4 les plus athlétiques de toute la NBA. Dans le système ultra small-ball des Rockets, il évoluerait sûrement en tant que pivot, où sa détente et sa vitesse combleraient son manque de puissance. Pas forcément un grand shooteur, il serait un danger permanent sur les nombreuses phases de transition de Houston. Sa relation sur pick and roll avec le Barbu ferait mal.

Publicité

LaMarcus Aldridge – San Antonio Spurs

LaMarcus aldridge proche de la sortie à san antonio
(crédit : Air Alamo / DR)

LaMarcus Aldridge n’est plus le joueur qu’il était dans son prime à Portland… Et si son profil ne colle aujourd’hui plus avec les Spurs, il pourrait trouver une seconde jeunesse à Houston. Il sait prendre des rebonds, tirer de façon efficace, et possède un vrai jeu dos au panier. Dans les moments chauds, sa capacité à jouer au poste permettrait aux Rockets de temporiser et de prendre des tirs « faciles ».

Publicité

Kevin Love – Cleveland Cavaliers

Aaron Gordon au duel avec Kevin Love-NBA
(crédit : DR)

Kevin Love est un vrai pivot de petite taille, ce qui correspond parfaitement à la mentalité texane du moment. Excellent rebondeur dans la peinture, il est aussi une gâchette derrière l’arc, puisqu’il tourne régulièrement autour des 40% de réussite dans l’exercice. Il pourrait faire du PJ Tucker, mais en mieux (hormis peut-être défensivement). Et puis, être la 3ème option d’une équipe qui joue le titre ne le dérange pas !

Publicité

Montrezl Harrell – Los Angeles Clippers

montrezl harrell sous le maillot des clippers
(crédit : DR)

Si Mike D’Antoni devait créer le joueur parfait pour évoluer dans son sytème, il ressemblerait sûrement beaucoup à Montrezl Harrell. Petit mais très athlétique, il est capable d’attaquer, de défendre dur, et surtout d’insuffler un supplément d’âme à son équipe. Déjà passé par Houston, il n’aurait aucun mal à s’acclimater dans la franchise, et propulsé dans le 5 de départ, il pourrait exploser encore plus qu’il ne l’a fait cette saison.

Lire aussi : 10 cibles idéales pour les Warriors avec leur trade exception à 17 millions

On pensait les Rockets complètement fous d’abandonner le poste de pivot, mais la stratégie pourrait porter ses fruits. Avec une addition de choix, les Rockets pourraient même faire trembler les deux équipes de Los Angeles.

Publicité

Dernières actualités