NBA – « Chris Paul est le MVP, ce n’est pas populaire mais c’est vrai »

Pourquoi Chris Paul ne devrait pas quitter le Thunder
Sam Forencich

Alors que Giannis Antetokounmpo, James Harden et LeBron James ont été officiellement annoncés comme les finalistes pour le trophée de MVP, un analyste a pris une position surprenante en vantant les mérites… de Chris Paul.

Publicité

La saison 2019-20 de Chris Paul est loin d’apparaitre comme la plus flashy d’un point de vue statistique sur l’ensemble de sa carrière. Ses 17.8 points, 6.7 passes et 4.9 rebonds de moyenne sont en effet loin de ses career highs dans le domaine. Et pourtant, à 35 ans, il réalise peut-être au Thunder son plus bel exercice depuis son arrivée dans la ligue.

Qui se souvient du trade qui l’avait envoyé de Houston à OKC en échange de Russell Westbrook ? À l’époque, les Rockets semblaient être les grands gagnants de cet échange, en récupérant un meneur au contrat tout aussi astronomique, mais en pleine force de l’âge. CP3, lui, était appelé à ne pas s’éterniser dans l’Oklahoma et leur processus de reconstruction.

Publicité

Un an plus tard, il se trouve toujours au Thunder, et a transformé cette année de transition en une année de sensation. Les joueurs de Billy Donovan font bien partie des 22 équipes présentes dans la bulle d’Orlando pour y disputer la fin de saison, et ne la quitteront pas à l’issue des matchs de classement.

Ils occupent ainsi une surprenante 5ème place à l’Ouest, et doivent en grande partie ce classement inimaginable il y a encore quelques mois à leur leader vétéran. Paul mène en effet d’une main de maître le groupe assez inexpérimenté d’Oklahoma City, et espèrera de nouveau créer avec eux la surprise lors des playoffs.

Publicité

En attendant de connaitre le classement final de sa franchise, et donc son adversaire pour le premier tour, le Point God a bénéficié d’un joli témoignage d’admiration de la part d’un analyste NBA. C’est Rashad Phillips qui a utilisé son compte Twitter pour louer la saison du meneur, et même en faire… son MVP !

Lire aussi | Luka Doncic veut être exclu du vote des NBA Awards

Publicité

Pour moi, Chris Paul est le MVP de cette année. Un meneur de 35 ans et 1m83 qui a le plus d’IMPACT. Partout où il joue, il ressuscite la franchise. Il a ressuscité trois franchises dans sa carrière : les Hornets, les Clippers, et maintenant OKC. Ce n’est pas populaire, mais c’est la vérité.

Comme il le mentionne dans sa dernière phrase, cet avis est effectivement tout sauf populaire. Pour preuve, Chris Paul ne fait pas partie des 3 finalistes pour le trophée révélés ce samedi. Il n’a même en réalité jamais fait partie des candidats annoncés pour le prix, au contraire d’un Dennis Schröder pour le 6ème Homme de l’Année ou de Billy Donovan pour le Coach de l’Année.

Publicité

CP3 mérite bien d’être lui aussi félicité pour son implication dans le projet pas forcément très glamour du Thunder, et pour la saison qu’il vient de livrer. Difficile cependant de lui faire intégrer la course au MVP si prestigieuse de cette année, avec une multitude de joueurs possédant des stats et un bilan collectif bien plus percutants.

Avec pour meilleure performance en carrière une 2ème place au classement des votes en 2008, Chris Paul ne remportera toujours pas cette saison le trophée de MVP. Il peut malgré cela se satisfaire d’avoir considérablement marqué l’esprit de Rashad Phillips.

Publicité

Dernières actualités