NBA – Draymond s’incruste dans le beef entre Lillard et PG… et les chauffe !

NBA Draymond Green Damian Lillard Paul George beef
(DR)

Dans tous les conflits, la venue d’un médiateur est toujours une bonne carte à tenter. Mais pour calmer les récentes tensions entre Paul George et Damian Lillard, il ne peut visiblement pas compter sur Draymond Green !

Publicité

Si vous avez manqué les dernières nouvelles de la bulle, sachez que la féerie de Disney est actuellement sous le feu d’une guerre entre Damian Lillard, Paul George et Pat Beverley depuis la défaite des Blazers contre les Clippers.

Tout a commencé par un gros choke de Lillard à 20 secondes du terme, deux lancers ratés qui ont suscité d’énormes moqueries sur le banc de Los Angeles. Forcément, après la rencontre, le meneur des Blazers a sorti la sulfateuse pour répondre à Pat Beverley et Paul George. Les hostilités étaient ainsi lancées.

Publicité

Derrière, le beef s’est poursuivi sur les réseaux sociaux, notamment. Les trois joueurs se sont chauffés à blanc sur Instagram, avec plusieurs commentaires bien affutés (et hilarants). Évidemment, le web s’est enflammé au rythme de l’embrouille, qui a même été jusqu’au centre des discussions entre Charles Barkley et Draymond Green sur le plateau de NBA on TNT.

Lire aussi | Draymond Green explique pourquoi Embiid n’arrive pas à dominer

Il ne faut cependant pas compter sur le pitbull des Warriors pour calmer la tempête. Fidèle à lui-même, il a glissé quelques paroles qui invitent Paul George… à ne pas faire le dos rond devant Lillard !

NBA on TNT discutait du beef sur Instagram entre Damian Lillard, Paul George et Pat Beverley

« Paul George ne peut pas parler d’opérations (chirurgicales) après ça. Il ne peut plus jouer la carte de la sympathie. » Draymond Green

Publicité

Draymond ajoutera :

Je pense que Damian Lillard n’a pas tort, il n’a parlé que de faits accomplis, mais d’un autre côté, Patrick Beverley et Paul George sont les favoris pour gagner cette année. Mais j’adore ça, j’adore ça.

Du côté de Charles Barkley, c’est assez épique aussi :

Donnez moi un ticket pour la bulle ! Donnez moi un ticket pour la bulle aussi vite que possible !

Publicité

Pour Draymond Green, qui observe le championnat non pas dans la bulle mais depuis son plateau télé, cette embrouille entre joueurs est une perle. Impossible pour lui de s’en tenir à l’écart.

Publicité

Dernières actualités