NBA – Ridiculisé après son choke, Lillard dégomme Beverley et Paul George !

Damian Lillard en veut à Beverley
(DR)

Les Clippers sont venus à bout des Blazers ce samedi soir dans une fin de match marquée par le choke de Damian Lillard et les trolls des Clippers qui ont suivi. De quoi particulièrement agacer le meneur des Blazers…

Publicité

Coup d’arrêt pour Portland. Brillants jusqu’alors dans la bulle, les hommes de Terry Stotts sont tombés face aux Clippers dans une fin de partie bouillante (122-117). Le coupable ? Damian Lillard, malheureusement pour lui.

Le « Dame Time » a oublié de sonner ce soir, et le meneur a d’abord signé un 0/2 au lancer à moins de 20 secondes du terme, alors qu’il avait l’occasion de donner l’avantage aux siens ou au moins d’égaliser (117-118). Puis il a manqué 10 secondes plus tard le tir de l’égalisation (117-120), sonnant le glas de son équipe.

Publicité

Des loupés qui ont fait jubiler le banc des Clippers, Patrick Beverley et Marcus Morris en tête :

Lire aussi | Immense coup dur pour Ben Simmons !

Dans un match déjà marqué par un accrochage entre Gary Trent et Paul George, autant dire que l’ambiance était tendue. Après la partie, Lillard n’a pas manqué de réagir aux facéties des Clippers, et il a vidé le chargeur :

C’est un échec de ma part, que j’accepte. Mais tu me parles de Patrick Beverley ? Je l’ai déjà envoyé à la maison en fin de match par le passé. Paul George, je l’ai renvoyé chez lui l’année dernière, sorti des playoffs. Donc ils savent. Ils réagissent comme ça car ils s’attendent à ce que je réussisse, ce qui est un signe de respect. Ça montre ce que j’ai fait au plus haut niveau plus souvent que l’inverse.

Et puis finalement, ça montre juste à quel point ils ont souffert de subir ce que je leur ai fait subir.

Publicité

Bim. Lillard fait évidemment référence ici à son mythique game-winner de 2014, qui avait permis aux Blazers de remporter leur première série de playoffs depuis une éternité. Alors seulement sophomore, Dame Dolla avait terrassé les Rockets d’un certain… Patrick Beverley. Quant à la référence à Paul George, personne n’a oublié le tir fou de Lillard face au Thunder l’an passé, et la rage de PG qui avait évoqué « un mauvais tir » après le match.

En tout cas, PG et Pat Bev ont mal pris les propos du meneur des Blazers, et les 3 hommes ont continué à copieusement se chauffer sur les réseaux sociaux.

Publicité

C’était chaud bouillant entre Clippers et Blazers, et ça donnerait presque envie de les voir croiser le fer en playoffs. Damian Lillard, lui, prouve qu’il a toujours le sens de la punchline, même quand il échoue sur les parquets…

Les dernières actualités