NBA – « Damian Lillard serait le 2ème meilleur joueur de l’Est »

Bruce Ely / Trail Blazers

Les prouesses de Damian Lillard dans la bulle d’Orlando n’en finissent plus de faire réagir les analystes. L’un d’eux a tenté d’imaginer la hiérarchie de la conférence Est si le meneur y évoluait, et se montre sans appel, quitte à faire quelques mécontents.

Publicité

Incroyable. Insensée. Inouïe. Les qualificatifs viendraient presque à manquer pour décrire les performances de Damian Lillard depuis quelques jours. Après avoir vu son nom faire les gros titres pour une séquence houleuse avec Paul George et Patrick Beverley, le week-end dernier, la star du moment a décidé de rectifier le tir. Elle y est brillamment parvenue.

Trois matchs, trois victoires, trois cartons offensifs synonymes de gros record historique, et un ticket pour le play-in qui pourrait lui permettre de rejoindre les playoffs. Voilà le bilan que peut tirer Dame des jours qui ont suivi cet épisode de trash-talking. C’est en tout cas le bilan que tirent avec admiration les médias américains pour lui.

Publicité

Et même si certains tentent d’échapper à cette tendance, à l’image de Skip Bayless et ses déclas incendiaires envers le meneur, leurs collègues sont là pour vanter les mérites de ce dernier. Sur le plateau de The Undisputed, c’est donc l’ancien joueur de football américain Shannon Sharpe qui a emprunté le costume de soutien de Lillard.

Publicité

Je le prendrais avant n’importe qui d’autre à l’Est hormis Giannis, et si KD joue, c’est le 3ème meilleur joueur. Je le prends avant Joel Embiid, je le prends avant Jayson Tatum, je le prends avant tout le monde. Il serait le meilleur meneur, même si Kyrie jouait ! Il tourne à 37 points et 9 passes (dans la bulle). Généralement, les joueurs qui scorent de la sorte ne facilitent pas autant en attaque.

Lire aussi | Shaq et Barkley se chauffent en direct, Chuck lâche une violente punchline !

Et histoire d’appuyer ses propos, et de tenter de convaincre un Skip Bayless qui n’avait pas l’air convaincu par sa prise de parti, Sharpe a fait la liste des joueurs qui font office de stars à l’Est. Un à un, il a tenté de démontrer pourquoi ces derniers étaient inférieurs à Lillard, en sortant la sulfateuse pour l’un d’eux.

Publicité

Skip, le gars a planté 61 points avec 8 passes. Normalement, quand un gars inscrit 61 points, il a peut-être 2 ou 3 passes. Mais des chiffres comme ça ?! Il se donne tous les soirs, tous les ans. Le truc avec Joel Embiid, c’est que je ne suis pas certain de ce qu’il va m’apporter chaque soir. Des fois, il va peut être faire 35 et 20. Des fois, ce sera 8 et 5, et il manquera les 10 matchs suivants. Je ne peux pas compter là-dessus.

Jayson Tatum s’apprête à le devenir, mais il n’est pas encore une superstar. Dame Lillard est une superstar. Skip, il n’y a rien qu’il ne puisse pas faire. Il peut pénétrer, il peut shooter à 3 points, à mi-distance. Si vous faites faute sur lui, le match face aux Clippers mis à part, il est exemplaire sur la ligne ! Skip, il a tout ce que n’importe qui voudrait. Le seul truc, c’est qu’il fait 1m80, peut-être un peu plus.

Publicité

Vérité ou non, l’avenir proche ne devrait pas nous permettre de vérifier cette hypothèse. Dame semble plus que jamais impliqué dans le projet de sa franchise, et les récents événements traversés avec elle ne devraient pas le pousser à reconsidérer son futur. Sauf si, dans un scénario encore une fois fou, les Grizzlies parvenaient à récupérer le dernier ticket pour les playoffs.

Face à l’un des plus grands détracteurs actuels de Damian Lillard, Shannon Sharpe a dit tout le bien qu’il pensait du meneur, et a dans le processus envoyer quelques piques aux stars de la conférence Est.

Les dernières actualités