NBA – Un incident entre Jimmy Butler et Ben Simmons révélé

Jimmy Butler et Ben Simmons se seraient embrouillés pour un message NBA
Jesse D. Garrabrant

Jimmy Butler est-il accroc aux conflits ? Après sa grosse embrouille avec Karl-Anthony Towns et Andrew Wiggins à Minnesota, Buckets aurait visiblement remis ça la saison passée à Philadelphie. Ses nouvelles cibles ? Le coach Brett Brown, et Ben Simmons.

Publicité

Avec le Heat, Jimmy Butler semble enfin avoir trouvé la stabilité qui lui manquait depuis son départ de Chicago. Il dispose d’une à son image, c’est à dire sans égo, batailleuse, et rigoureuse. Avec ses jeunes coéquipiers, dont il a su sublimer les qualités (notamment Bam Adebayo), il va connaitre une nouvelle fois les demi-finales de conférence.

Des demi-finales qu’il connait bien, puisque c’est à ce stade qu’il a été éliminé par Kawhi Leonard la saison passée, sur un tir qui restera dans l’histoire. À l’époque, on pensait d’ailleurs que Butler resterait en Pennsylvanie, pour tenter de décrocher le titre sous le maillot des Sixers.

Publicité

Mais à la surprise presque générale, l’ailier a fait le choix de rejoindre le Heat dans un sign-and-trade à 4 équipes. Une décision qui prend aujourd’hui plus de sens, suite aux révélations de Chris Haynes de Yahoo! Sports. Visiblement, et comme à Minnesota, Jimmy Butler aurait eu quelques soucis avec ses coéquipiers… et son coach à Philly !

Lire aussi | La raison pour laquelle Jimmy Butler a été poussé vers la sortie aux Sixers

Brett Brown n’a pas apprécié la façon dont Jimmy Butler critiquait ouvertement ses schémas tactiques. Une autre fois, Ben Simmons s’est vexé après que Butler ait envoyé un message dans la conversation de groupe des Sixers, en lui disant ce qu’il ne devait surtout pas faire avant un match face aux Nets en playoffs.

Publicité

Jimmy Butler a-t-il dépassé les bornes, où les Sixers étaient-ils trop sensibles pour lui ? Quand on voit où en sont les deux parties à l’heure actuelle, la seconde solution semble être la bonne. Le Heat de Jimmy Buckets est en passe de sweeper les pauvres Pacers, quand les Sixers semblent complètement perdus après le 4-0 reçu face aux Celtics.

Il en va de même pour Minnesota, qui n’a plus connu le goût des playoffs depuis le départ de l’ailier. Ses méthodes sont peut-être extrêmes, mais elles fonctionnent visiblement. Dans un effectif sans superstar, et sans ego comme le Heat, JB peut imposer son style, et cela fonctionne à merveille.

Publicité

Dans une franchise aussi bien gérée que le Heat, avec un coach aussi respecté qu’Erik Spoelstra, Butler devrait se calmer. On n’imagine pas l’ailier faire la loi dans la franchise de Pat Riley.

Les dernières actualités