NBA – La nouvelle punchline de Doc Rivers contre Donald Trump

(DR)

Vous l’aurez sans doute compris depuis le temps, cette saison NBA est inextricablement liée à la vie politique américaine. Depuis l’arrivée dans la bulle, les joueurs et les coachs se servent de leur plateforme pour faire passer des messages forts, et c’est ce qu’a fait Doc Rivers après la défaite des siens, en se moquant ouvertement de Donald Trump.

Publicité

Que les plus conservateurs se préparent au pire : plus jamais les joueurs NBA ne se contenteront de « se taire et dribbler ». Ils l’ont prouvé dans la bulle, un nouveau souffle d’engagement a gagné la ligue, et les superstars n’hésitent plus à se servir de leur plateforme pour faire passer des messages sociaux et politiques qu’ils jugent importants.

Et l’une des cibles préférées des joueurs et des coachs en conférence de presse n’est autre que le 45ème président des États-Unis, Donald Trump. Il faut dire que ce dernier aussi à la langue bien pendue, et qu’il se régale de ces joutes verbales avec les athlètes. Il devrait d’ailleurs bientôt s’exprimer dans les médias, pour répondre à la grosse moquerie de Doc Rivers après la défaite des siens face aux Nuggets ce samedi (110-101).

Publicité



Le coach des Clippers Doc Rivers s’est exprimé après le match sur la salle de presse vide, dans laquelle il n’y avait que lui, un porte-parole des Clippers, quelques membres du staff de la NBA, moi-même, un photographe, et des chaises vides : « on dirait un meeting de Donald Trump ». Je ne suis pas d’accord. Nous avions tous des masques, et pratiquions la distanciation sociale.

Publicité

Si Donald Trump a toujours pu s’appuyer sur une base fidèle et dévouée, force est de constater que ses meetings ne déplacent plus forcément les foules, à quelques mois seulement des prochaines élections présidentielles. COVID ou non, toujours est-il que les salles dans lesquelles il se présente sont clairsemées.

Doc Rivers a donc décidé d’appuyer là ou ça fait mal pour le président candidat à sa propre réélection. Preuve que même dans la défaite et la frustration, les membres du microcosme NBA ne perdent pas de vue l’objectif n°1 de cette reprise : faire changer les choses Outre-Atlantique. Et visiblement, le changement passera par la Maison Blanche.

Publicité

Qu’on soit d’accord ou non avec eux, il faut reconnaitre le courage des joueurs et coachs NBA. Ils défendent ce en quoi ils croient, et ce coute que coute.

Déclarations Doc Rivers Los Angeles Clippers NBA 24/24

Les dernières actualités