NBA – La raison majeure qui a fait partir Kawhi des Raptors

kawhi leonard sixers raptors game 4
DR

Kawhi Leonard a eu tout ce qu’il pouvait avoir lors de son passage aux Raptors, et pourtant il a décidé de ne pas continuer et de rejoindre les Clippers. Il y avait un point sur lequel le joueur n’était pas convaincu concernant le projet.

Publicité

Kawhi Leonard avait vécu son trade à Toronto comme un exil, les Raptors ont absolument tout fait pour que son expérience se passe au mieux. Et il a effectivement tout eu. L’équipe et lui ont créé la sensation en remportant un premier titre historique pour la franchise en battant l’armada réputée quasiment invincible des Warriors, et lui a été élu MVP des Finales.

Le Fun Guy avait prévenu, il ne voulait pas s’éterniser dans le froid canadien. Mais après une si belle épopée, il y avait encore un espoir pour les fans qu’il soit convaincu de poursuivre l’aventure. S’ils ont réussi à gagner le titre du premier coup, ils pourraient faire de grandes choses par la suite.

Publicité

Et pourtant, cela n’a pas suffi à le retenir et Kawhi est retourné chez lui, à Los Angeles, pour rejoindre les Clippers. Le fait de rentrer à la maison restera l’argument principal de son départ. Mais il y aurait d’autres raisons qui ne l’auraient pas retenu à Toronto.



Publicité

Il y avait évidemment d’autres raisons pour lesquelles il a choisi les Clippers, notamment et surtout son désir de rentrer chez lui, mais l’une des choses que Kawhi a dites aux Raptors lorsqu’il les a rencontrés à Toronto l’été dernier, selon une source, est qu’il ne pensait pas qu’ils étaient assez bons pour gagner à nouveau le titre en 2020.

Il ne regrette peut-être pas sa décision – Kawhi ne me semble pas être une personne qui vit avec beaucoup de regrets, et il a pu aller jouer à la maison, après tout – mais, à tout le moins, il sait maintenant ce qu’il a laissé derrière lui à Toronto. Ils auraient été suffisamment bons.

Publicité

Peut-être n’a-t-il pas de regrets, mais Kawhi Leonard peut effectivement s’en mordre les doigts. Quand on voit la saison qu’ont fait les Raptors sans lui, on ne peut qu’imaginer jusqu’où ils auraient pu aller avec lui. Le back-to-back ne semblait pas si infaisable au final.

Les dernières actualités