NBA – Enes Kanter réagit à l’embrouille dans le vestiaire des Celtics

La grotesque censure d'Enes Kanter sur les sites turcs
Glenn James

À nouveau victime d’un comeback assassin de la part du Heat, certains joueurs des Celtics seraient apparus très énervés dans les vestiaires. Une rumeur à laquelle Enes Kanter a réagi avec fermeté.

Publicité

La pilule devait être difficile à avaler, d’autant plus après avoir subi pareille désillusion deux jours auparavant. Revanchards suite à leur défaite inaugurale dans la série face à Miami, les Celtics ont démarré tambours battants le Game 2 des finales de conférence Est. Tant et si bien qu’ils ont totalisé une avance de 17 points au cours du 2ème quart-temps.

Ils n’ont cependant pas su retenir les leçons du match précédent, et ont là encore subi les foudres des Floridiens en seconde période. À la clé, un résultat tout aussi décevant (résumé complet de la rencontre ici), qui permet au Heat de creuser l’écart, et qui a visiblement entrainé de sérieuses secousses à l’issue de la rencontre.

Publicité

Les reporters présents sur place affirment ainsi que les échanges auraient été très virulents dans les vestiaires des Celtics, avec un Marcus Smart a priori très remonté envers ses coéquipiers. Ces rapports, Enes Kanter n’a pas tardé à les a adressés dans une publication sur Twitter. Et d’après le pivot turc, certaines informations seraient erronées.

Publicité

Il y a trop de rumeurs de m*rde qui sortent là, ce groupe de gars est le meilleur que j’ai eu l’occasion de fréquenter.
Personne ne pourra faire en sorte de séparer notre famille.
On va continuer à nous battre et à cravacher.



Dès lors, quelle version retenir ? On connait l’amour de Kanter pour les C’s, et son intérêt à tenter de maintenir le groupe soudé publiquement. D’ailleurs, si l’on se fie uniquement aux déclarations de son coach, Brad Stevens, et de son partenaire Jaylen Brown, l’atmosphère était bien électrique dans les travées de la AdventHealth Arena.

Publicité

Brad Stevens : Les gars étaient très émus après une rencontre difficile, une défaite difficile.

Jaylen Brown : C’est pour ça qu’on aime Marcus – il joue avec passion et est rempli de fougue… On a besoin de ça. Il y a des haut des bas dans une famille, mais on s’apprécie les uns les autres pour qui l’on est. On va devoir transposer cette même hargne sur le Game 3.

Publicité

On peut ainsi confirmer que les paroles prononcées par l’arrière de Boston devaient être musclées, sans pour autant que cela témoigne d’une animosité entre les membres de l’équipe. Compétiteur invétéré, Smart devait logiquement l’avoir mauvaise face au scénario du match, et a peut-être tenté de déclencher un électrochoc chez ses équipiers.

En bon pompier de service, Enes Kanter est venu mettre les points sur les i et nier une quelconque fracture au sein du vestiaire des Celtics. Une bonne nouvelle pour les fans de la franchise, qui attendront un sursaut d’orgueil de la part de leurs protégés au prochain match.

Les dernières actualités