NBA – Alex Caruso s’auto-clashe… en plein échauffement !

Blessure Alex Caruso
Lakes How Life (DR)

La pression, ça n’existe définitivement pas chez Alex Caruso. Quand certains ont besoin d’entrer dans leur bulle durant le warmup avant une rencontre, le Bald Mamba, lui, se permet de balancer des grosses punchlines… sur sa propre chevelure en envoyant des tirs.

Publicité

Avant de disputer le Game 2 des finales de conférence Ouest, Nuggets et Lakers avaient chacun un certain poids sur les épaules. Les hommes de Mike Malone, d’un côté, devaient se racheter de leur rencontre inaugurale assez terne. Ceux de Frank Vogel avaient quant à eux pour devoir de la confirmer pour prendre un premier matelas de confort dans la série.

Il était donc nécessaire pour les deux équipes d’aborder ce match de la manière la plus sérieuse possible, à commencer par un échauffement concentré quelques minutes avant l’entre-deux. Problème : Alex Caruso devait dans le même temps répondre à distance aux questions du plateau de Inside The NBA grâce à l’oreillette qui lui avait été fournie.

Publicité

On connait des joueurs qui n’auraient pas souhaité être perturbés dans leur routine de warmup, d’autant plus dans le cadre d’une échéance aussi importante. L’arrière de L.A. n’a pourtant eu aucun mal à échanger avec journalistes et consultants, et s’est même permis de plaisanter avec Ernie Johnson sur un sujet tabou pour les deux hommes : la chevelure.



Publicité

Ernie Johnson : Les gens – enfin, mes collègues – ont tendance à comparer ma coupe de cheveux à la tienne. Combien de temps tu mets pour te coiffer le matin ? Moi, ça me prends 36 secondes.

Alex Caruso : Ouais, 35 pour moi. Je suis un peu plus jeune, donc je fais ça plus rapidement !

Le tout avec le sourire, et en enchainant les banderilles derrière la ligne à 3 points, s’il vous plait. Force est de constater que ce petit instant de décontraction ne l’a pas empêché de livre un gros match par la suite. Ses 9 points, 2 rebonds, 2 passes, 2 steals et 1 contre en sortie de banc reflètent à peine son impact dans la victoire cruciale des siens (105-103).

Publicité

Plus décontracté que jamais à quelques minutes du Game 2, Alex Caruso a donc fait parler son auto-dérision avant de livrer une grosse prestation. Une raison de plus pour lui décerner le titre de GOAT.

Alex Caruso Buzz Los Angeles Lakers NBA 24/24 Vidéos, highlights

Les dernières actualités