NBA – Dwight Howard révèle sa géniale conversation avec Kobe après les Finales 2009

Dwight Howard évoque son moment avec Kobe et leur embrouille passée
Silver Screen and Roll (DR)

À seulement 23 ans, Dwight Howard a réussi un exploit qui semblerait aujourd’hui fou pour un joueur de cet âge : porter son équipe jusqu’au Finales NBA, avec l’étiquette d’option n°1. Après la logique défaite face aux Lakers, le pivot à demander de précieux conseil à un homme, Kobe Bryant, qui d’autre ?

Publicité

11 ans après, Dwight Howard va retrouver les Finales NBA… La dernière fois qu’il y a goûté, il avait 23 ans, évoluait à Orlando, et était l’un des meilleurs joueurs de la ligue, et incontestablement le pivot le plus dominant, glanant par exemple 3 titres de défenseur de l’année. En 2020, à l’aube d’un affrontement avec le Heat, sa situation est bien différente.

Aujourd’hui second couteau chez les Lakers, il semble de nouveau prendre du plaisir, et son impact impressionne en playoffs. D’ailleurs, à quelques jours de se lancer dans la lutte finale, il s’est souvenu pour The Athletic de ce qu’il avait fait immédiatement après sa défaite en 2009. Il avait contacté son bourreau.

Publicité

Après les Finales 2009 perdues face aux Lakers, j’ai demandé à Kobe Bryant ce que je devais faire pour devenir meilleur. Il était en mode : « qu’est-ce que tu racontes, tu es déjà l’un des meilleurs au monde. Continues de faire ce que tu fais, continues de jouer dur. Passes du temps sur un tir en tête de raquette et avec la planche ».



J’ai demandé combien de tirs prendre par jour, et il m’a dit que lui en réussissait 1.000 par jour. Et c’est ce que j’ai commencé à faire, mettre 1.000 tirs par jour. En fait, il ne voulait pas que je commence à prendre des tirs de loin en match, il voulait simplement tester ma détermination.

Publicité

Effectivement, les conseils de Kobe Bryant ont porté leurs fruits. Les highlights de la saison 2010-2011 de Superman sont tout simplement hallucinants. On a tendance à l’oublier, après ses années de galère, mais le pivot à été l’un des plus dominants de l’histoire.

Publicité

Avant leur fameuse embrouille chez les Lakers, Dwight Howard et Kobe Bryant partageaient certaines choses. C’est visiblement grâce à lui que Dwight a atteint son meilleur niveau.

Les dernières actualités