NBA – « On va devoir être à notre maximum pour battre le Heat »

(DR)

L’heure n’était pas au repos pour le staff des Lakers après la qualification pour les Finales. Frank Vogel et ses adjoints ont déjà attentivement préparé le matchup face au Heat, et le coach s’est montré admiratif devant son futur adversaire en conférence de presse.

Publicité

Le rythme de sommeil de Frank Vogel ne risque pas de s’améliorer dans les jours à venir. Il y a quelques jours, l’entraineur des Lakers révélait que la programmation des rencontres de son équipe impactait fortement ses nuits, tout comme celle de ses joueurs. Tous vont devoir accepter cet inconvénient pendant encore une petite semaine minimum.

Les Angelinos ont en effet prolongé leur saison, et donc leur séjour dans la bulle d’Orlando, avec leur qualification pour les Finales obtenues face aux Nuggets. La dose de travail va donc encore être augmentée pour le technicien et son staff s’ils souhaitent mettre en place les ajustements nécessaires pour vaincre le Heat.

Publicité

Présent en conférence de presse ce lundi, Vogel possédait visiblement déjà une bonne connaissance de son prochain adversaire avant les différentes séances vidéo. Il a ainsi listé les différentes qualités des Floridiens, parmi lesquelles celles de son homologue, Erik Spoelstra, mais aussi d’un quatuor à surveiller attentivement.

Publicité

Ils sont extrêmement bien coachés, donc évidemment, ils peuvent vous battre de beaucoup de manières différentes. Ils ont trois joueurs de niveau All-Star avec Jimmy Butler, Bam Adebayo et Goran Dragic. J’ai toujours pensé que quand il est en bonne santé, Dragic est un All-Star en puissance. Et puis ils se sont renforcés avec un Hall of Famer en la personne d’Andre Iguodala.



Si l’effectif de Miami peut parfois être légèrement pris de haut de par sa relative inexpérience à ce stade de la compétition, Vogel ne compte pas faire cette erreur. Il a également souhaité rétablir une autre vérité au sujet des Floridiens, en expliquant que le statut d’équipe surprise qui leur est régulièrement attribué ne leur correspond pas.

Publicité

Ils ont du shooting, ils ont de la rugosité… Ce n’est pas une surprise de les avoir vu effectuer un parcours aussi réussi en postseason. J’ai été très impressionné de voir ce dont il avait été capable pour battre 3 équipes de manière convaincante, et qui auraient sûrement remporté 50 victoires si les 82 matchs habituels avaient été joués.

Et histoire de montrer à ses joueurs que le Heat n’est pas du tout à prendre à la légère, l’ancien coach d’Orlando a particulièrement appuyé ses éloges au sujet d’un joueur de South Beach : Bam Adebayo.

Publicité

Il est fantastique. C’est un grand talent, qui correspond parfaitement à la NBA moderne avec tout ce qu’il est capable de faire… Il sait tout faire, et il est l’une des grandes raisons qui expliquent leur succès cette année.

La prudence est donc de mise côté Lakers, notamment chez Frank Vogel qui ne souhaite surtout pas que ses protégés soient surpris devant la qualité de leurs rivaux.

Les dernières actualités