NBA – De nouvelles infos sur la débâcle des Lakers quand Magic était président

Magic Johnson Los Angeles Lakers
DR

Le passage de Magic Johnson aux Lakers en tant que dirigeant n’a pas été mémorable. D’ailleurs, plus d’un an après son départ, son ancienne patronne Jeanie Buss s’est exprimée à ce sujet, en dévoilant de nombreux dysfonctionnements causés par la légende.

Publicité

Magic Johnson aux Lakers en tant que joueur ? Une réussite absolue, puisque dès sa saison rookie, il a remporté un titre NBA, et un trophée de MVP des Finales. Et ce n’était que le début d’une longue et glorieuse carrière, qu’il terminera avec l’étiquette de quintuple champion, et surtout, de meilleur meneur de tous les temps.

Publicité

Magic Johnson aux Lakers en tant que dirigeant ? Le constat est bien moins flatteur. Arrivé en février 2017, la légende des Angelinos n’a jamais réussi à redresser la barre et amener les siens en playoffs… Il a signé un gros coup, la venue de LeBron James, mais après, les succès sont difficiles à trouver. Pire même, il a annoncé son départ directement aux médias en 2019, et non pas à ses patrons.

Publicité

Pour The Athletic, la grande boss des Lakers Jeanie Buss est revenue sur le passage de Magic dans sa franchise, et plus particulièrement sur les dysfonctionnements qui empêchaient la franchise d’avancer. Visiblement, il y avait des personnes trop bruyantes dans l’organigramme.



Il y avait beaucoup trop de voix qui voulaient se faire entendre dans les réunions, il y avait beaucoup trop d’informations qui fuiraient dans les médias, il y avait tout simplement trop de gens qui parlaient, et qui ne voulaient pas tirer dans la même direction pour le bien de la franchise.

Publicité

À la fin de la saison dernière, nous avons pris le temps de réduire le nombre de personnes importantes. Aujourd’hui, nous adorons tous travailler ensemble, tirer dans le même sens. Ce n’est pas pour autant que nous sommes tout le temps d’accord, nous aimons parler, débattre, et avancer malgré nos différents sur certains sujets.

Donc maintenant, je ne travaille qu’avec des personnes en qui j’ai confiance. Rob Pelinka gère le Front Office, Kurt Rambis est un conseiller, et il y a Linda Rambis avec qui je travaille depuis 30 ans. Et nous avons décidé de prendre un coaching staff qui reflète notre pensée à tous.

Publicité

Concrètement, la saison passée, les Lakers comptaient parmi eux des éléments perturbateurs, qui faisaient passer leurs intérêts personnels avant ceux de la franchise… Chose que la patronne Jeanie Buss ne pouvait plus cautionner. Et le grand coup de balais a visiblement fait du bien !

Un an après le départ de Magic Johnson, les Lakers ont retrouvé les Finales NBA. Il y a contribué, en signant LeBron James, mais la franchise semble quand même bien plus seine depuis qu’il a retrouvé son rôle de fan.

Déclarations Los Angeles Lakers Magic Johnson NBA 24/24

Les dernières actualités