NBA – Donald Trump dézingue LeBron et la ligue : « C’est un mauvais »

NBA - Un sondage auprès des fans NBA donne raison... à Donald Trump
Justin Ford / DR

Entre Donald Trump et la NBA, ça n’a jamais été l’amour fou, à l’image de sa « rivalité » avec LeBron James. Figurez-vous d’ailleurs que le Président américain vient de tirer un nouveau missile contre le King, et il n’y est pas allé avec le dos de la cuillère.

Publicité

Pour ceux qui en doutaient, Donald Trump semble déjà bel et bien rétabli de son infection au coronavirus. Invité du « Rush Limbaugh Show », le locataire de la Maison Blanche a fait montre de sa verve habituelle lorsque le sujet de la NBA est venu sur la table :

La NBA est devenue si politique que tout le monde s’en fout désormais. Je ne sais même pas qui joue les Finales.

Dans le viseur de Trump, vous l’aurez compris, on trouve l’énorme influence du mouvement Black Lives Matter, qu’il combat fermement (et décrit comme raciste car accentuant les distinctions entre ethnies), ainsi que la politisation croissante de la ligue.

Publicité

Le Président se délecte donc de voir les audiences des Finales être cataclysmiques, et attribue volontiers cet échec historique à ces éléments. Pas fou, et probablement conscient qu’il y a du vrai dans les propos du businessman, Adam Silver a d’ailleurs annoncé que les éléments pro-BLM seraient enlevés la saison prochaine (« on comprend aussi ceux qui veulent juste voir un match de basket  », a expliqué un commissionnaire dont le New York Post rapporte qu’il est « très surpris » du flop des Finales).



Fort de ces ratings en berne qui donnent du poids à son propos, Trump a ensuite dévié sur LeBron James. On ne compte plus les passes d’armes entre les deux hommes (le King avait notamment traité publiquement le Président d’idiot), et en voilà une de plus à dénombrer avec les invectives récentes de Trump :

LeBron est un porte-parole du parti démocrate, et un porte-parole très mauvais (au sens désagréable et mesquin, ndlr). J’ai fait beaucoup pour la communauté noire, je le répète, et les gens ne veulent pas voir un mec comme lui.

Publicité

C’est un grand joueur de basket, mais les gens ne veulent pas voir quelqu’un comme ça. Ils ne veulent pas. Nous avons assez de difficultés chaque jour de la semaine, vous ne voulez pas sous asseoir devant un match de basket et voir quelqu’un qui vous déteste. C’est un hater.

Le Président des Etats-Unis qui traite LeBron James de « hater » : 2020 est décidément une drôle d’année, et on imagine que le King ne manquera pas de répondre à ces attaques musclées de son plus célèbre ennemi.

Publicité

Les années passent, et l’animosité entre Donald Trump et la NBA demeure. Mais pour l’instant, c’est le Président qui bombe le torse au vu du flop des Finales et du retournement de l’opinion publique américaine contre la ligue.

Buzz Déclarations LeBron James Los Angeles Lakers NBA 24/24

Les dernières actualités