NBA – La préparation complètement WTF de Jimmy Butler à la bulle

JImmy Butler réagit à la bagarre entre Joel Embiid et Karl-Anthony Towns
Yahoo Sports (DR)

L’affirmation qui veut que Jimmy Butler cartonne depuis son arrivée dans la bulle se rapproche du pléonasme. Il faut dire que la star du Heat se prépare pour la vie dans un tel environnement… depuis sa 1ère année en NCAA.

Publicité

La tenue de la fin de saison dans une bulle sanitaire était du domaine de l’inévitable, compte tenu de la menace que faisait et continue de faire planer le coronavirus aux États-Unis. Les performances des équipes et le rythme de jeu, contrairement à ce que pouvaient craindre certains fans, n’y connaissent pas de changement majeur par rapport au reste de la saison.

Néanmoins, une donnée se révèle extrêmement difficile à appréhender par les joueurs depuis leur arrivée sur le campus de Disney World : le confinement prolongé, et l’éloignement de leur famille. Ils sont en effet nombreux à avoir fait part de leurs délicatesses sur le plan mental depuis plusieurs semaines, en particulier ceux qui sont encore présents sur place.

Publicité

Cela fait ainsi près de 3 mois que les membres des Lakers et du Heat vivent isolés du monde, et n’ont pour seuls véritables échappatoires que leurs matchs. Quelques jours seulement après la grande reprise de la saison, LeBron James faisait par exemple déjà part de son coup de blues, et a réitéré ce discours à d’innombrables reprises depuis.

Danny Green, quant à lui, s’était plaint de la difficulté à encaisser le harcèlement qu’il subit dans un cet environnement. Mais s’il y a bien un homme qui semble ne pas du tout souffrir de ces conditions, il s’agit de Jimmy Butler. L’ailier du Heat affiche sans cesse un immense sourire, et rayonne sur les parquets du complexe.

Publicité

Cette dernière affirmation s’applique encore plus depuis le début des Finales, dans lesquelles il enchaine les prestations historiques. Dans ce contexte, Ramona Shelburne est allé interroger son coach à Marquette, Buzz Williams, pour discuter de Buckets. Et celui-ci a livré une anecdote hors du commun sur son ancien protégé, portant sur son drôle de rituel pour s’isoler du monde extérieur.



Un jour, Jimmy est venu me voir et m’a dit : « Hey, coach, vous pensez que je peux m’asseoir là-dedans ? » Il était debout à ma porte, et pointait du doigt le placard. Et j’étais là : « Ouais, tu peux t’asseoir là-dedans. C’est le placard. Pourquoi tu n’irais pas t’asseoir dans le vestiaire ? » Il m’a répondu : « Non. Si c’est OK, je vais m’asseoir là-dedans. »

Publicité

Sérieusement, qui d’autre que Jimmy Butler pourrait effectuer une telle requête en direction de son entraîneur à l’université, lieu où la connexion sociale est un indispensable ? Le pire, c’est qu’il n’a pas attendu d’être proche de Williams pour lui adresser une question aussi étrange, comme le rapporte la journaliste d’ESPN.

Williams et Butler ne se connaissaient pas encore très bien à ce moment-là, mais ils avaient un certain lien de par le fait qu’ils venaient tous les deux de petites villes de Texas et avaient connu du succès contre toute attente. Donc Williams a simplement acquiescé et a laissé Butler s’asseoir dans le placard aussi longtemps qu’il le voulait.

Publicité

Pour sa 1ère année en NCAA, Butler a donc passé une bonne partie de son temps seul, assis dans un local pas du tout prévu à cet effet. Une préparation finalement idéale pour la vie dans la bulle. Quand un ancien Laker affirmait récemment que ces Finales étaient les plus dures de l’histoire du sport de par cette mise à l’épreuve mentale évoquée plus haut, pas sûr que cela s’applique à la star de South Beach.

L’isolement dans la bulle ? Un rappel du bon vieux temps pour Jimmy Butler, qui se montre néanmoins beaucoup plus à son aise sur les parquets dans ce contexte que sur sa 1ère saison à Marquette.

Jimmy Butler Miami Heat NBA 24/24

Les dernières actualités