NBA – L’équipe entière que Mike Tyson a terrorisée

Mike "Iron Mike" Tyson
(DR)

Si vous demandez à quelqu’un d’établir une liste des personnes les plus effrayantes, il y a de grandes chances que Mike Tyson y figure. L’ancien boxeur se traîne une sacrée réputation, et même une équipe NBA pas réputée pour sa tendresse a tremblé face à lui.

Publicité

Alors qu’il s’apprête à remonter prochainement sur le ring, l’aura de Mike Tyson et sa légende dans le monde du sport demeurent intactes. Demandez par exemple à Michael Jordan, qui a failli se faire savater par Iron Mike lors d’une soirée

A son pic, le boxeur était respecté de tous, et même les plus intrépides tremblaient devant lui. Ce fut notamment le cas lorsque, ironie du sort, les Bad Boys ont croisé le chemin du Baddest Man On The Planet. C’est John Salley, alors joueur des Pistons, qui raconte l’histoire pour VladTV.

Publicité

Nous sommes dans la deuxième moitié des années 80, et Détroit dispute un match anodin de saison régulière au Madison Square Garden. Anodin ? Pas vraiment. Posé quelque part dans la Big Apple, Mike Tyson tombe sur le match à la télé. Il y reconnait Salley, son ami d’enfance, avec qui il a grandi à Brooklyn. L’intérieur se souvient :

Il m’a vu à la télé, et a vu qu’on jouait contre les Knicks. Donc il a sauté dans sa voiture et il est venu au Garden. Il s’est pointé et évidemment, c’est Mike Tyson, pas besoin de billet. Il s’est posé juste derrière le banc, en plein match, et me disait : « Comment ça va Sal ? »

Publicité

Je lui réponds, tête détournée du jeu. Rappelez-vous que c’est en plein match, et tout le monde regarde, mais personne n’ose me dire : « Sal, concentre-toi ! » Personne !

Après la partie, Tyson débarque dans le vestiaire, et Salley en profite pour rouler des mécaniques auprès de ses coéquipiers :



Il s’est pointé, et personne ne savait quoi dire. Il était ne mode : « Hey les gars, ça va ? » Je lui ai dit : « Mike, aucun de ces gars ne croit que je te connais ! » Il a dit : « Nan nan c’est bien mon gars, on a grandi ensemble ». Et ils le fixaient tous.

Publicité

Médusés face au charisme d’Iron Mike, les Bill Laimbeer, Rick Mahorn, Dennis Rodman et consorts ne pipaient pas mot. Mais le plus impressionné était sûrement Isiah Thomas. Si incisif et provocateur sur les terrains, Zeke a été apostrophé par Tyson et s’en est retrouvé tout penaud. Salley en rigole encore !

Mike a lâché : « Isiah, je peux avoir tes sneakers ? », et Isiah s’est immédiatement exécuté. « Yo, oui tu peux les avoir, s’il te plait ». Les gens avaient peur de Mike, mais c’était le gars le plus sympa du monde.

Publicité

Pas sûr que les victimes de la violence de Tyson loin des rings au fil des années partagent le même constat – on rappelle notamment qu’Iron Mike a fait plusieurs passages par la case prison, dont un pour viol.

Mike Tyson a mis à ses pieds les grands Bad Boys de Détroit sans même forcer, tout en gentillesse. Et John Salley n’a pas oublié cet après-midi surréaliste.

Buzz Detroit Pistons NBA 24/24

Les dernières actualités