NBA – Fournier et Gobert réagissent au discours d’Emmanuel Macron

Evan Fournier et Rudy Gobert sous le maillot de l'équipe de France
FFBB (DR)

Evan Fournier et Rudy Gobert sont de retour en France pour profiter de l’intersaison. Problème : le Covid-19 fait également des ravages dans l’Hexagone, et Emmanuel Macron a fait une intervention télévisée à ce sujet. Les joueurs tricolores ont réagi, et ils étaient parfois très agités.

Publicité

Le retour des joueurs NBA français dans l’Hexagone est décidément plein de péripéties. Après avoir vécu une situation unique dans la bulle d’Orlando, Evan Fournier, Rudy Gobert et Vincent Poirier sont rentrés au bercail en attendant la reprise de la NBA à une date pour le moment indéterminée.

Mais que ce soit aux Etats-Unis ou en France, le coronavirus sévit et revient à la charge pour une deuxième vague. Et si Donald Trump n’a aucunement l’intention de prendre des mesures pour le contrer, ce n’est pas le cas d’Emmanuel Macron. Le président de la République est intervenu publiquement mercredi soir sur TF1 et France 2 pour annoncer de nouvelles mesures. Evan Fournier, qui s’est déjà exprimé avec humour sur les conséquences du virus, était sceptique avant le discours :

Publicité

Résultat : couvre-feu instauré à partir de samedi dans la capitale et 12 autres métropoles françaises, et ce jusqu’au 1er décembre minimum. L’annonce fait mal à l’arrière du Magic, qui n’est pas le dernier à vouloir sortir les soirs, mais la durée a fait l’effet d’un véritable coup de massue.

Publicité



Privé de sortie les soirs à partir de 21h pendant au moins 45 jours, Evan semble aussi déprimé qu’un adolescent puni par ses parents. Du côté de Rudy Gobert, on a préféré botter en touche en demandant simplement la réaction des followers et parmi eux, un certain Vincent Poirier :

Publicité

Le pivot des Celtics s’est montré quant à lui beaucoup plus critique envers ces nouvelles décisions prises par le gouvernement français. Il n’accueille pas la nouvelle à bras ouverts et remet en cause les mesures.

Publicité

Les basketteurs ne pourront plus profiter autant qu’ils le voudraient de leur séjour en France. D’ici à ce que la NBA annonce une date de reprise et rapatrie les joueurs non-américains, les vacances auront été bien mouvementées.

Les dernières actualités