NBA – Les 15 meilleurs joueurs disponibles pendant la free agency

Dwight Howard et Montrezl Harrell
(DR)

Cela fait maintenant une semaine que la saison s’est officiellement achevéE. En attendant une date pour la reprise, les événements traditionnels que sont la Draft et la free agency vont reprendre leurs droits. On récapitule quels sont les 15 gros agents libres disponibles.

Publicité

15. Dwight Howard (Los Angeles Lakers)

Dwight Howard a patienté des années mais ça y est, il a enfin sa bague. Le pivot est prêt à donner ce qu’il lui reste d’énergie pour une dernière virée en NBA.

14. Paul Millsap (Denver Nuggets)

À 35 ans, Paul Millsap a encore de la ressource. Il sort d’une finale de conférence avec Denver, bien qu’il n’ait pas forcément brillé en playoffs. Il a cependant de l’expérience à revendre, ce qui est toujours appréciable de la part d’un vétéran.

13. Marc Gasol (Toronto Raptors)

On peut en dire autant de Marc Gasol. L’Espagnol a certes vu ses stats chuter mais il a avec lui l’expérience du champion NBA. Le pivot apporte quelque chose d’unique, qui ne se ressent pas sur la feuille de stats.

12. Carmelo Anthony (Portland Trail Blazers)

Alors qu’on le pensait fini après avoir erré de franchise en franchise, Carmelo Anthony a signé un retour tonitruant avec les Blazers. Melo est l’un des meilleurs scoreurs all-time et même s’il ne peut plus être aussi décisif qu’avant, il reste une valeur sûre.

11. Christian Wood (Detroit Pistons)

Il n’y avait pas grand-chose à voir du côté des Pistons cette saison. Christian Wood est certainement l’une des meilleures satisfactions à retenir. Il a pu se développer et montrer qu’il possédait un véritable potentiel. Le jeune ailier-fort sera à surveiller.

10. Goran Dragic (Miami Heat)

C’est une terrible désillusion pour Goran Dragic qui n’aura pas pu montrer sa valeur pour ses premières Finales NBA. Cependant, il a fait ses preuves sur l’ensemble de la saison et reste un 6ème homme de grande qualité.

9. Joe Harris (Brooklyn Nets)

Dans une ligue où le tir longue distance est primordial, Joe Harris a un CV en or si vous cherchez à renforcer ce secteur. Lorsqu’on a battu Stephen Curry dans un concours à 3-points du All-Star Week-End, on a forcément des atouts à faire valoir.

Publicité

8. Davis Bertans (Washington Wizards)

Lui aussi n’a rien à envier en matière de tir derrière l’arc (42.4% cette saison), surtout pour un intérieur. Davis Bertans sort de sa meilleure saison avec les Wizards, bien qu’il ait décidé de ne pas rejoindre la bulle pour éviter de mettre sa santé et son avenir en péril.

7. Bogdan Bogdanovic (Sacramento Kings)

Bogdan Bogdanovic continue de progresser au scoring (15.1 points cette saison). Il serait déjà pisté par plusieurs équipes. Si les Kings veulent le conserver, il va falloir signer un contrat longue durée pour le Serbe.

Publicité

6. Hassan Whiteside (Portland Trail Blazers)

Hassan Whiteside a toujours les statistiques et le rendement d’un bon joueur, dommage que son caractère et son manque d’envie ne gâchent tout. Reste à voir qui sera prêt à lui laisser une nouvelle chance.

5. Danilo Gallinari (Oklahoma City Thunder)

Après une saison solide avec le Thunder, Danilo Gallinari continue de s’affirmer. Le combo-forward reste un starter rentable pour une équipe en manque de scoring.

Publicité

4. Serge Ibaka (Toronto Raptors)

On ne le présente plus. Les années passent, et Serge Ibaka reste un des meilleurs intérieurs de la ligue. Il est toujours une pièce maîtresse et les Raptors n’ont pas forcément l’intention de le laisser partir.

3. Fred VanVleet (Toronto Raptors)

Fred VanVleet est aussi un des artisans de la réussite à Toronto. La révélation des playoffs 2019, l’année du sacre, est devenu la seconde option offensive des Raptors derrière Pascal Siakam, et il va faire des envieux.

Publicité

2. Montrezl Harrell

On parle tout simplement du 6ème Homme de l’année. Montrezl Harrell confirme qu’il est un élément redoutable en sortie de banc. Attention toutefois à son caractère.

1. Brandon Ingram

Autre grosse performance individuelle cette saison, Brandon Ingram est le nouveau MIP. Avec un titre pareil sur le CV, les Pelicans vont certainement matcher avec les offres qu’ils vont recevoir.

Entre vétérans confirmés et jeunes talents à développer, on retrouve de multiples profils dans cette free agency. Franchises, on attend vos meilleures offres.

Les dernières actualités