NBA – Le joueur improbable qui dominerait la ligue aujourd’hui selon David West

David West des Warriors
(DR)

En évoluant, la NBA a laissé des superstars dicter le jeu d’une toute autre manière que leurs prédécesseurs. On dit parfois que certaines stars ont joué à une période qui ne leur était pas favorable. David West pense à quelqu’un de particulier… qui dominerait carrément aujourd’hui selon lui !

Publicité

Certains joueurs n’ont pas eu la carrière qu’ils auraient dû avoir. Les blessures sont très souvent la cause (Penny Hardaway, Derrick Rose, Yao Ming) à moins que ce ne soit tout simplement le destin qui en décide autrement (on a ici une pensée particulière pour le regretté Drazen Petrovic).

D’autres encore avaient un réel potentiel… mais inadapté au jeu pratiqué à leur époque. Pendant les dernières Finales NBA, David West était invité avec d’autres anciens joueurs à débattre sur BasketballNews.com. Et selon lui, il y a un joueur qui ne pouvait pas exploiter ses capacités sur le parquet mais qui pourtant dominerait la ligue aujourd’hui.

Publicité

J’y ai pensé l’autre jour. Quand [Andrea] Bargnani et [Chris] Bosh étaient à Toronto, la raison pour laquelle ça n’a pas marché, c’est que la NBA nous a laissé les secouer ! Nous avons tabassé Bargnani, ils nous ont laissé massacrer Bosh.



Genre, Bosh et Bargnani actuellement, ils survoleraient la NBA. Ils étaient presque impossibles à défendre. Je suis sérieux. La seule raison pour laquelle Bargnani n’a pas eu une carrière (réussie) c’est que les arbitres ont laissé des gens comme moi le taper !

Publicité

Dans le jeu d’aujourd’hui, il serait un tueur parce qu’il serait protégé. Vous vous rappelez ? Il essayait de jeter sa jambe sur les tirs à trois points, ou bien de laisser traîner la main. Les arbitres ne sifflaient rien, on pouvait lui attraper les deux bras.

C’est l’une des plus grosses évolutions du jeu que l’on ait constaté d’année en année : les arbitres sont devenus beaucoup plus intransigeants sur les fautes et n’hésitent plus à protéger les shooteurs, parfois à outrance. C’était moins le cas quand Andrea Bargnani sévissait sur les parquets, et c’est ce qui lui a coûté une grande carrière selon David West.

Publicité

A son pic, Andrea Bargnani tournait autour de 20 points de moyenne du côté de Toronto. Si les arbitres avaient été de son côté, on se demande en effet à combien il aurait pu monter…

Déclarations NBA 24/24

Les dernières actualités