NBA – Desmond Bane, le prospect qui a bluffé les Lakers

L’arrière de la Texas Christian University, Desmond Bane, sur le radar des Los Angeles Lakers pour la Draft 2020
Stephen Spillman-USA TODAY Sports

En possession du 28ème choix de la Draft, les Lakers devront sans doute se contenter d’un prospect passé sous les radars s’ils conservent leur pick. Une description qui conviendrait parfaitement à Desmond Bane, dont l’interview avec les Angelinos se serait déroulée à merveille.

Publicité

Les rumeurs concernant une édition de la Draft n’ont certainement jamais été aussi floues que durant cette année 2020. D’un, le niveau homogène de la cuvée ne permet pas de dresser une hiérarchie claire des jeunes talents. De deux, le processus conduisant à la grande cérémonie se voit fortement perturbé par la crise du coronavirus.

Les Lakers, par exemple, n’auraient toujours pas été en mesure d’assister au moindre workout d’un prospect. Leurs seuls matériaux pour prendre leur décision concernant le 28ème pick, s’ils venaient à le conserver, restent donc les vidéos de highlights NCAA et les interviews à distance. Un exercice auquel s’est récemment prêté l’arrière de TCU Desmond Bane.

Publicité

Ce nom ne vous dit rien ? Rassurez-vous, l’arrière de 22 ans est loin de bénéficier de la plus grosse hype du board. De par son statut de senior à l’université, une place de lottery pick lui était quasiment exclue d’office. En réalité, il n’apparaissait même pas parmi les joueurs attendus au 1er tour ces derniers mois.

Cependant, sa cote commence progressivement à grimper auprès des scouts. De quoi se frayer un chemin jusqu’à la fin du 1st round dans les dernières projections, et donc d’être surveillé par le front office angelino. Interrogé par Trevor Lane de Lakers Nation, le jeune talent a livré ses bonnes impressions sur son entretien avec la franchise championne en titre.

Publicité

Ça s’est vraiment bien passé. J’ai vraiment eu de bonnes sensations durant l’appel, et j’ai le sentiment que l’intérêt était mutuel. Malheureusement, Rob (Pelinka) et Frank (Vogel) étaient en plein milieu de l’entrainement, donc je n’ai pas pu parler avec eux. Mais Mr. Buss (Jesse, l’assistant GM, ndlr) m’a dit que Rob m’envoyait ses salutations et qu’il avait regardé beaucoup de vidéos sur moi, donc c’est bon signe.



Un témoignage somme toute classique venant d’un prospect cherchant avant tout à obtenir une place en NBA, mais qui prend plus d’ampleur quand on sait qu’il s’est entretenu avec… 28 autres équipes auparavant. Les Lakers pourraient donc faire face à une rude concurrence pour obtenir les services de Bane, et pour cause.

Publicité

La plupart des dernières mock drafts le placent entre la 20ème et la 25ème place de leur classement. Son profil de joueur two-way, capable d’inscrire ses tirs de loin (44.2% à 3 points sur 208 tentatives en 2019-20), de faire parler son gabarit musculeux pour finir dans la raquette, et de bien défendre grâce à son QI basket, sa force et sa discipline en font l’un des éléments les plus appréciés parmi les top-shooteurs de la cuvée.

Bien évidemment, la perspective de rejoindre une équipe aussi talentueuse que celle des Purple & Gold l’enthousiasme au plus haut point.

C’est excitant et encourageant. Je pourrais apprendre auprès de joueurs qui ont fait ce qu’on rêve tous d’accomplir. D’abord, vous rêvez de jouer en NBA, et une fois que vous y êtes, votre rêve est de remporter un titre. Donc pouvoir jouer avec des joueurs qui y sont parvenus et qui chercheront à le refaire cette année, c’est forcément excitant pour moi.

Publicité

Compte tenu de sa récente explosion dans les projections pour la Draft, Desmond Bane pourrait bien filer sous le nez des Lakers le 18 novembre prochain. Néanmoins, s’il est toujours disponible à la 28ème place, il ne serait pas étonnant de voir Rob Pelinka et ses adjoints sauter sur l’occasion et le récupérer.

Draft 2020 Los Angeles Lakers NBA 24/24

Les dernières actualités