NBA – « Je tournerais à 35 ou 40 points aujourd’hui, facile »

Drôle de réaction de James Harden sur le banc NBA
(DR)

S’il y a bien un élément sur lequel tous les anciens joueurs NBA sont d’accord, c’est qu’il est bien plus facile de marquer aujourd’hui que ça ne l’était dans les années 2000 ou les années 90′. C’est la raison pour laquelle certains aiment dire qu’ils se baladeraient dans la ligue actuelle. Tracy McGrady fait partie de cette catégorie d’anciens joueurs.

Publicité

Comme tous les grands sports collectifs, la NBA est en perpétuelle évolution, aussi bien dans ses règles que dans le style de jeu proposé par les équipes. Un temps basé sur le tir à mi-distance, les pénétrations, et le jeu au poste, le style NBA repose aujourd’hui plus sur la vitesse, le tir extérieur, et la polyvalence. Des changements que certains estiment plaisants pour le spectacle, et que d’autres détestent.

C’est le cas d’anciens joueurs NBA, souvent All-Stars lors de leur carrière, qui ne reconnaissent plus la ligue qu’ils ont dominée fût-un temps. Shaquille O’Neal n’est par exemple jamais le dernier à traiter les pivots d’aujourd’hui de « softs ». D’après lui, il aurait même des stats plus impressionnantes dans cette ligue que dans son prime.

Publicité

Et c’est un thème récurrent chez ces légendes : toutes ou presque pensent être capables d’enchainer les cartons offensifs face à des défenses plus laxistes. Reggie Miller annonçait lui pouvoir tourner à 45 points par match aujourd’hui. Une déclaration folle dont s’est inspiré Tracy McGrady sur ESPN.



Je regarde quelques uns des meilleurs scoreurs de la ligue, et je me dis qu’ils sont autorisés à prendre bien plus de tirs à 3 points que Kobe Bryant et moi à l’époque. Certains tournent environ à 10 tirs extérieurs tentés par rencontre ! Je tournerais facilement à 35 ou 40 points par match aujourd’hui.

Publicité

Vraiment facilement. Sérieusement, j’ai tourné à 32 points en ne prenant quasiment aucun tir à 3 points… Et absolument personne ne pourrait entraver ma progression dans le domaine une fois que j’aurais commencé à m’y mettre réellement.

Il est vrai que lors de la saison 2002-2003, T-Mac était inarrêtable avec 32.1 points de moyenne, et « seulement » 6 tirs de loin tentés par match… À titre de comparaison, James Harden en prenait 12.4 par rencontre cette saison ! Il y a donc fort à parier qu’avec autant d’essais, McGrady approcherait aisément les 35 points de moyenne.

Publicité

Contrairement à d’autres légendes, Tracy McGrady a raison de penser qu’il serait plus efficace offensivement dans la NBA actuelle. En revanche, avec le rythme et l’intensité des matchs, il faudrait voir si son corps tiendrait le choc…

Déclarations NBA 24/24 Tracy McGrady

Les dernières actualités