NBA – Le Heat montre la sortie à 2 joueurs

The Athletic (DR)

Miami sort d’un exercice 2019-2020 tout simplement exceptionnel. Proches de remporter un nouveau titre inattendu, les Floridiens vont repartir pleins de confiance pour la saison prochaine. En revanche, si vous lisez bien le Pat Riley, deux joueurs risquent de ne pas faire partie de l’aventure…

Publicité

Ils sont passés tout près d’un exploit historique. Le Heat a réalisé l’un des runs de playoffs les plus incroyables de ces dernières années : classés seulement 5ème de la conférence Est à l’issue de la saison régulière, les hommes d’Erik Spoelstra, étaient pourtant à deux victoires de remporter un titre inattendu, 7 ans après le dernier.

Bien que la bande à LeBron James ait été incontestablement meilleure, le Heat est sorti la tête haute. À l’image de Jimmy Butler, les troupes sont prêtes à retourner au combat la saison prochaine. Mais tout le monde ne pourra sans doute pas participer. L’effectif compte beaucoup de joueurs désormais agents libres, dont Meyers Leonard et Derrick Jones Jr. Pat Riley ne garantit pas un retour de ces derniers, et leur indique même plutôt la sortie :

Publicité

J’aime ces deux joueurs. Meyers, je n’ai probablement jamais côtoyé un joueur comme lui qui soit si sincère dans son enthousiasme pour le jeu, ses coéquipiers et la vie. En plus, c’est un sacré joueur. Il marque des trois points, il a un physique imposant, il fait les meilleurs choix dans la ligue, il a été starter pour nous toute l’année, mais les choses ont changé dans la bulle.



Je crois que ce qui a changé pour Derrick, c’est l’arrivée d’Andre [Iguodala] et de Jae [Crowder] en milieu de saison. Après ça, Spo [Erik Spoelstra] avait 11 ou 12 joueurs qui pouvaient jouer. Et je me sens mal pour Derrick, vraiment. Et je me sens mal pour Meyers.

Publicité

Pat Riley va devoir faire le tri sur les joueurs qu’il souhaite resigner la saison prochaine – on pense notamment à des joueurs comme Goran Dragic ou Jae Crowder. Derrick Jones Jr. et Meyers Leonard ne semblent pas être la priorité. Malgré tout, le président ne leur ferme pas totalement la porte.

Mais ils savent qu’ils sont dans une bonne organisation. Ils sont allés en Finales, et ils ont eu une opportunité. Ils sont tous deux des agents libres. Nous allons leur parler, évidemment, comme tout le monde.

Publicité

Les circonstances n’ont pas joué en la faveur de Meyers Leonard et de Derrick Jones avec l’arrivée de vétérans comme Crowder ou Iguodala. Rien n’est sûr, mais il y a des chances pour qu’ils n’apparaissent plus sous le maillot du Heat.

Miami Heat NBA 24/24

Les dernières actualités