NBA – Comment le trash-talking de Nick Young a poussé Steve Nash vers la retraite

NBA - La théorie de Nick Young sur les difficultés de la ligue
Sportsnet (DR)

Steve Nash a été un meneur d’exception dans son prime, capable de battre un adversaire aussi bien en distribuant le ballon à ses coéquipiers qu’en scorant derrière l’arc. Mais la fin chez les Lakers a été bien plus compliquée. D’ailleurs, c’est après un trash-talking subtil de Nick Young que le Canadien a décidé de prendre sa retraite.

Publicité

Steve Nash est sans conteste l’un des meilleurs meneurs purs de l’histoire de la ligue. Si ses 14.3 points et 8.5 passes décisives par match ne sautent pas forcément aux yeux, rares sont les postes 1 à avoir eu une si grosse influence sur leur équipe dans les années 2000. 8 participations au All-Star Game, et surtout 2 titres de MVP consécutifs, son palmarès parle pour lui.

Sur le terrain, celui qui démarrera sa carrière de coach à Brooklyn était un véritable métronome. S’il n’a jamais réussi à se hisser jusqu’aux Finales NBA, il a aidé les Suns à faire de nombreuses finales de conférence, en pratiquant un jeu si flamboyant sous la direction de Mike D’Antoni.

Publicité

Mais sa fin de carrière n’a malheureusement pas été à la hauteur de son talent. Chez les Lakers, Nash n’a pas pu éviter les blessures récurrentes. Sa dernière saison, il n’a par exemple disputé que 15 rencontres ! Mais plus que sa santé physique, c’est surtout un commentaire de Nick Young qui l’a poussé vers la sortie.



Chez les Lakers, je pensais vraiment que je pouvais encore jouer. Mais j’ai commencé à avoir du mal à passer au dessus des blessures, et j’ai surtout eu énormément de mal à récupérer entre les matchs. Un jour, Nick Young est venu me voir et m’a dit : « qu’est-ce que ça fait de se souvenir de ce dont tu étais capable à l’époque ? »

Publicité

Je me suis dit : « ce c*nnard vient de juste de me traiter de vieux » ! Et pour moi ça a été un élément déclencheur. Je ne voulais pas l’admettre, mais j’ai aperçu la vérité à ce moment. Je me suis dit que je devais être vraiment nul sur le terrain si Nick Young voyait une grande différence dans mon niveau.

Quelle ingratitude de la part du jeune Nick Young ! Rappeler à une légende comme Steve Nash qu’il n’était plus aussi bon que dans sa jeunesse, ça ressemble finalement assez à Swaggy P. Heureusement pour le double MVP, on n’oubliera un jour ou l’autre son passage à Los Angeles.

Publicité

La question est maintenant de savoir si Nick Young a un jour eu un tel commentaire à l’égard de Kobe Bryant… Les choses se seraient sans doute moins bien passées.

Los Angeles Lakers NBA 24/24 Nick Young Steve Nash

Les dernières actualités