NBA – « Après une fête avec Dennis Rodman, il faut 7 à 10 jours pour s’en remettre »

dennis rodman new york knicks
DR

Dennis Rodman est connu pour être le plus grand fêtard de l’histoire de la NBA… Même en pleine saison ou pendant les Finales, il n’hésitait pas à sortir jusqu’au bout de la nuit pour se détendre. Un coéquipier a tenté de le suivre un jour, il a mis plus d’une semaine à récupérer.

Publicité

Contrairement à de nombreux joueurs NBA, qui sont bien conscients qu’ils doivent réaliser des sacrifices pour s’imposer au plus haut niveau, Dennis Rodman ne s’est jamais privé de rien lors de sa carrière NBA. Que ce soit avec les filles ou avec l’alcool, il est allé au bout de tous ses fantasmes, même si cela agaçait certains.

The Last Dance a bien illustré cette folie. On a par exemple appris grâce au documentaire qu’il s’était déjà autorisé une longue nuit d’amour avec l’actrice Carmen Electra dans la salle d’entrainement des Bulls ! On sait aussi que pendant les Finales 1998, il a séché un entrainement pour pouvoir faire une apparition dans un show de catch et faire la fête.

Publicité

Un jour, Toni Kukoc, son coéquipier chez les Bulls, a bien tenté de le suivre pour saisir son amour pour le monde de la nuit. Une décision qu’il a du regretter à la première commande au bar du « Worm ». Dans une interview pour un journal local, le Croate a expliqué la folle soirée passée avec Rodman.



Les histoires de soirées avec Dennis Rodman sont toujours particulières… Je ne pouvais clairement pas suivre son rythme. Je n’ai fait la fête qu’une seule fois avec lui, parce qu’après une soirée avec lui, il faut 7 à 10 jours pour s’en remettre.

Publicité




Nous étions 4 de l’équipe, et la première chose qu’il commande c’est 40 shots de vodka et 10 pintes de bières. Je lui ai demandé si il attendait d’autres personnes, mais il a juste dit que c’était important que l’alcool coule a flot. Ce soir là, toutes les boissons et tous les repas ont été gratuits pour les personnes présentes.

40 shots de vodka et 10 bières, pour 4 personnes, voici la recette d’une soirée apocalyptique. On comprend pourquoi Toni Kukoc a mis 10 jours à se remettre d’une telle fête. Si les coéquipiers ont tout consommé, c’est déjà un miracle que la légende européenne se souvienne de tous ces détails !

Publicité

On ne reverra sans doute pas un Dennis Rodman en NBA… À l’heure des réseaux sociaux, il serait très mal vu pour un athlète de prendre 10 bières et 40 shots !

Buzz Déclarations Dennis Rodman NBA 24/24

Feed NBA 24/24