NBA – 3 trades pour faire venir Chris Paul aux Lakers

Chris Paul contre LeBron James
NBA.com (DR)

La rumeur Chris Paul aux Lakers ne fait que s’amplifier jour après jour, mais son réel aboutissement semble plus difficile à mettre en place qu’il n’y parait. Fadeaway World a tenté de régler le problème en proposant 3 échanges qui pourraient satisfaire le Thunder.

Publicité

Tous deux âgés de 35 ans, LeBron James et Chris Paul savent que la fenêtre de tir qui pourrait leur permette de faire équipe en NBA avant leur retraite est quasiment close. Cette intersaison 2020 pourrait même être la dernière occasion pour eux de se réunir sous les mêmes couleurs. CP3 possède d’ailleurs un gros privilège qui pourrait rendre cette réunion possible.

Malgré son lourd contrat, et sa relative vieillesse, le meneur du Thunder intéresse de nombreuses équipes, dont les Lakers. Ces derniers feraient également partie de ses points de chute privilégiées. Mais quels montages pourraient envisager les dirigeants angelinos pour l’attirer dans la Cité des Anges ? Fadeaway World avance 3 propositions plausibles.

Publicité

Package n°1 : Kyle Kuzma, Danny Green, Kentavious Caldwell-Pope, Avery Bradley, Quinn Cook, pick n°28

Cette première proposition présente l’avantage de ne pas inclure de bigs, principale force des Lakers la saison dernière. Elle dépendrait néanmoins de Kentavious Caldwell-Pope et Avery Bradley, qui devraient pour rendre le deal possible accepter leur player option. Suite à cela, les pertes dans le backcourt seraient immenses pour L.A.

La rotation à l’arrière ne serait plus composer que de Rajon Rondo – s’il décide de poursuivre sa route dans la franchise, Alex Caruso et Chris Paul. L’arrivée de renforts dans ce secteur serait donc inévitable. Dans le même temps, OKC pourrait être tenté par l’inclusion de Kyle Kuzma dans leur jeune roster d’avenir. Les autres joueurs récupérés pourraient faire figure de mentors, ou d’assets de choix pour d’autres échanges.

Publicité

Package n°2 : Kyle Kuzma, Danny Green, Quinn Cook, Avery Bradley, JaVale McGee, pick n°28

Là encore, ce trade dépendrait des décisions de deux joueurs concernant leur player option, à savoir Avery Bradley et JaVale McGee. Ce dernier pourrait être mis dans la balance de sorte à conserver KCP, dont l’apport a été immense lors des dernières Finales, sans pour autant considérablement amoindrir le niveau de la raquette angelino.



Le Thunder pourrait de son côté toujours placer sa confiance dans le potentiel de Kuzma, tout en récupérant un backup intéressant au poste de pivot derrière Steven Adams ; Nerlens Noel devenant free agent. Les dirigeants de la franchise pourraient également se servir de son contrat, tout comme de ceux des autres pièces offertes par L.A., pour obtenir par la suite des jeunes joueurs ou des choix de draft.

Publicité

Package n°3 : Danny Green, Kentavious-Caldwell-Pope, JaVale McGee, Quinn Cook, 1st round pick de draft 2027

Une dernière option s’offre à Rob Pelinka et ses adjoints, et leur permettrait de conserver Kuzma, si tel est leur souhait, ainsi qu’Avery Bradley. Leur pick de draft 2020 resterait également en leur possession. CP3 serait enfin accompagné de Terrance Ferguson, qui viendrait éventuellement compenser numériquement les nombreux départs à l’arrière.

Un hic subsiste côté Oklahoma, et réside dans l’absence de profils jeunes qui pourraient véritablement intégrer le projet à long terme de l’équipe. Si le front office ne voit aucune autre offre plus alléchante lui parvenir, il pourrait néanmoins sa satisfaire de ce package, et chercher son bonheur dans une autre équipe qui accepterait dans ses rangs les vétérans des Purple & Gold.

Publicité

Tous ces packages requièrent donc la coopération de certains joueurs échangés, à l’image de Kentavious Caldwell-Pope, qui devrait pourtant décliner sa player option selon les derniers rapports. Dès lors, l’équation s’annonce ultra-complexe pour le board des Lakers, qui devra jouer d’habileté pour rendre la venue de Chris Paul réalité.

3 trades, et autant de casse-tête qui en découleraient pour les Lakers malgré l’arrivée de Chris Paul. LeBron James va devoir pousser fort pour que ses dirigeants se résignent à effectuer autant de sacrifices pour le Point God.

Feed NBA 24/24