NBA – L’étonnant avantage des Lakers pour la saison 2020/2021 selon un coach

Les superstars des Los Angeles Lakers LeBron James et Anthony Davis tout sourire après la victoire de leur équipe lors du Game 6 des Finales NBA 2020 face au Miami Heat, synonyme de titre
Douglas P. DeFelice

Seulement 71 jours séparent la fin des dernières Finales de la reprise le 22 décembre prochain… Une période courte que les Lakers redoutaient, et qui pourrait les désavantager, faute de récupération. Mais pour un ancien coach, c’est tout l’inverse. Les champions devraient être satisfaits de cette reprise rapide.

Publicité

L’intersaison que nous vivons actuellement ne sera pas seulement la plus courte de l’histoire de la ligue, avec une durée de 71 jours, mais de l’histoire du sport US en général. En un peu plus de 2 mois, les joueurs vont devoir se remettre en forme, développer et perfectionner leur jeu, et les franchises vont devoir renforcer leur effectif pour faire bonne figure.

En fait, ces 71 jours n’handicapent pas toutes les équipes. En effet, pour certaines franchises, l’intersaison a commencé en mars dernier, au moment de l’interruption de la saison. De même pour certains groupes présents dans la bulle, qui ont pu rentrer chez eux en août ou début septembre. En fait, seuls les champions en titre se sont vocalement opposés à une reprise si rapide.

Publicité

Mais pour David Fizdale, ancien entraineur des Knicks, l’approche des Lakers n’est pas la bonne. Comme il l’a expliqué sur le plateau d’ESPN, les 71 jours qui séparent le sacre de la reprise sont une bonne chose, notamment pour le vieillissant LeBron James. Certains pensent qu’ils n’auront pas le temps de récupérer, pour lui, ils n’auront pas le temps de rouiller.



Je pense que les Lakers sont avantagés par cette courte pause. Si LeBron et Anthony Davis ont dit à leurs coéquipiers que le contexte sanitaire n’était pas propice à la fête, et qu’il ne fallait pas trop sortir après ce titre, les joueurs ont pu se concentrer sur leurs corps et sur la récupération. Ils doivent essayer de démarrer à fond, et d’imposer leur rythme pour le back-to-back.

Publicité

Pour moi, c’est une situation idéale pour LeBron. Il vieillit et tout le monde se demande quand il va enfin perdre un peu son niveau. En reprenant directement après le titre, il va encore être à 100% de ses capacités. Si ses coéquipiers sont restés raisonnables dans la célébration, les Lakers sont avantagés.

Effectivement, LeBron James n’aura pas le temps de perdre la forme d’ici la reprise de la saison. Si les Lakers seront sans doute frais physiquement, la question de la fatigue mentale se pose. Vont-ils être capable d’oublier le titre et de passer à autre chose en seulement 2 mois ? Ils n’ont de toute manière plus le choix.

Publicité

David Fizdale a sans doute raison. Les Lakers devraient avoir bien plus de facilité à reprendre que les équipes qui n’ont plus joué un match officiel depuis mars dernier.

Feed NBA 24/24