NBA – Les Lakers prêts à drafter le « Red Mamba », ancienne pépite au lycée ?

La superstar NBA LeBron James aux côtés du general manager des Los Angeles Lakers, Rob Pelinka
Andrew D. Bernstein

En quête du late 1st round pick idéal pour étoffer leur roster, les Lakers ont observé ce mardi le workout d’une ancienne star du circuit high school, susceptible d’atterrir dans les filets des Purple&Gold.

Publicité

Habituellement, posséder un choix de Draft à la fin du 1er tour n’est pas forcément un avantage, puisque la hiérarchie des prospects, plus claire dans le haut du tableau, se veut moins lisible à cette position. Néanmoins, la cuvée 2020 défie légèrement les codes, et semble plus homogène que jamais. Dès lors, d’excellents joueurs pourraient atterrir à ce rang.

C’est en tout cas ce qu’espèrent les Lakers, titulaires du 28ème pick et qui ne semblent pour l’heure pas destinés à l’inclure dans un trade. Les dirigeants et scouts de la franchise s’activent à quelques jours de la grande cérémonie, et ont dernièrement invité à un workout un talent à la cote folle à sa sortie du lycée.

Publicité

Les Lakers ont workout l’ancien meneur d’Arizona Nico Mannion ce mardi dans l’Arizona. Le vice-président des opérations basket/GM des Lakers Rob Pelinka était présent sur place. Les Lakers possèdent le 28ème pick de la Draft, qui se tiendra mercredi. Mannion mesure 1m90, pèse 86 kilos et tournait à 14 points et 5.3 passes la saison dernière.

Publicité

Pour ceux qui n’auraient jamais lu ce nom, petite piqûre de rappel. Il y a deux ans, Mannion faisait partie des joueurs les plus excitants et prometteurs du circuit high school. L’Italo-américain enchainait carton sur carton face aux meilleures équipes du pays, et semblait promis à un avenir radieux avant de rejoindre la NCAA.



Annoncé comme un shooteur hors pair, il a fortement déçu durant sa saison freshman, avec des pourcentages de 39.2% au tir et 32.7% à 3 points. Son bilan dans l’exercice se voulait même catastrophique face à de fortes oppositions, avec un 3/20 contre Gonzaga et un 3/14 contre Baylor. Sa finition près du cercle et au contact l’a également trahi.

Publicité

Malgré cela, Mannion reste annoncé aux alentours de la 20ème place dans certaines mockdrafts. À seulement 19 ans, sa marge de progression fait saliver les scouts. Son aisance dans le jeu en transition, et ses capacités de passeur plaident en sa faveur. Les promesses qu’il a pu afficher en défense laissent enfin présager d’un avenir décent dans ce secteur.

S’il parvient à retrouver son tir, le meneur pourrait emprunter un rôle de shooteur, et potentiellement de créateur au sein de la 2nd unit des Lakers. Il va cependant devoir faire face à de solides concurrents pour espérer atterrir dans la Cité des Anges, puisque Jay Scrubb, Tyrell Terry, Desmond Bane ou encore Grant Riller seraient eux aussi sur le radar des Angelinos.

Publicité

Ultra-hypé à son arrivée en NCAA, Nico Mannion est légèrement retombé dans le rang, mais pourrait finalement faire le bonheur d’une équipe prétendant au titre. Les Lakers ont en tout cas visiblement flairé la bonne affaire.

Draft Los Angeles Lakers NBA 24/24

Les dernières actualités