NBA – 700 millions de dollars dépensés… pour une seule sélection All-Star

DR

Malgré le gros impact négatif du coronavirus sur les finances de la NBA, l’argent continue de couler à flot au sein de la ligue. La preuve avec une statistique assassine enregistrée dernièrement.

Publicité

Plus que jamais, la saison 2019-20, ainsi que l’intersaison qui la suit, auront engendré énormément d’inquiétudes d’un point de vue économique. La pandémie de coronavirus, qui a poussé la ligue à interrompre son cours pour la 1ère fois de son histoire, a évidemment provoqué des pertes financières importantes dans les caisses de la NBA et de ses propriétaires.

Heureusement, grâce à la bulle sanitaire mise en place par Adam Silver dans le but de disputer la fin de saison, et le maintien des règles financières en vigueur l’an dernier, la free agency n’en subit pas les conséquences. Malgré un panel d’agents libres pas forcément très clinquant, les gros contrats continuent d’être distribués.

Publicité

En seulement deux jours d’opération, le marché a même enregistré plusieurs signatures aux montants mirobolants pour des joueurs que l’on pourrait qualifier de role players. Il suffit de lister les 10 bails les plus coûteux paraphés depuis l’ouverture des hostilités pour s’apercevoir de cette tendance.



  • Christian Wood : 41M$
  • Jordan Clarkson : 52M$
  • Malik Beasley : 60M$
  • Jerami Grant : 60M$
  • Danilo Gallinari : 61.5M$

Publicité

  • Marcus Morris : 64M$
  • Joe Harris : 75M$
  • Davis Bertans : 80M$
  • Fred VanVleet : 85M$
  • Gordon Hayward : 120M$

10 noms, 698.5 millions de dollars cumulés… et seulement une cape de All-Star. La propriété de Gordon Hayward, dont la sélection pour le match des étoiles remonte à 2017, alors qu’il portait encore les couleurs du Jazz. Pour la plupart de ces joueurs, leur relative jeunesse laisse encore espérer d’un meilleur palmarès, et justifie en partie ces investissements.

Publicité

De nos jours, même les joueurs au rôle et au niveau moindres peuvent prétendre à de gros émoluments durant la free agency.
NBA 1 – 0 Coronavirus.

Les dernières actualités