NBA – Le joueur que James Harden a déjà pris sous son aile… aux Rockets

James Harden pointe du doigt un coéquipier
The Dream Shake (DR)

Assurément partant selon certains rapports, James Harden pourrait revoir son jugement au vu de la récente acquisition des dirigeants des Rockets sur le marché des agents libres… qu’il connait bien.

Publicité

La partie serait-elle déjà perdue avant même d’avoir débuté pour les Rockets ? Située à un carrefour de son histoire, la franchise texane vit une intersaison de tous les dangers. Son étiquette de contender, qu’elle porte depuis plusieurs années dans la ligue, pourrait en effet lui être ôtée en cas de départ de James Harden.

Celui-ci n’a jamais semblé aussi proche, tandis que ses envies d’ailleurs ont été révélées dans la presse depuis plusieurs jours déjà. Le leader de Houston affiche une extrême détermination à changer d’air, tant et si bien que son front office serait désormais résigné à l’idée de tenter de le conserver. Ou tout du moins à le faire de manière directe.

Publicité

La direction de H-Town reste en effet en position de force dans le dossier, et n’a aucun intérêt à rapidement brader sa star sur le marché. Le temps joue en sa faveur, et lui permet qui plus est de travailler dans l’ombre en ce qui concerne la free agency qui vient d’ouvrir ses portes. Et les mouvements sont déjà nombreux dans l’effectif.

Le plus notable reste cependant la signature de Christian Wood, l’intérieur de 25 ans qui s’est révélé la saison dernière chez les Pistons. Avec un contrat de 41 millions sur 3 ans, ce dernier obtient enfin un premier bail d’ampleur dans la ligue, et apparait comme une jolie pièce autour de laquelle axer une reconstruction. Il présente qui plus est un autre atout, dévoilé par Jonathan Feigen du Houston Chronicle.

Publicité

Même si l’ascension de Wood, qui est passé d’un joueur qui a dû batailler pour une place dans le roster des Pistons à un agent libre convoité, a fait apparaitre sa signature aux Rockets comme une petite sensation, Harden devrait bien connaitre son jeu. Lui et Wood ont joué ensemble à Los Angeles dans des pickup games durant cette intersaison.



Le candidat au titre de MIP ne débarque donc pas en terre totalement inconnue, puisqu’il devrait, en l’état actuel des choses, faire équipe avec celui qu’il a côtoyé dans le cadre de ces fameux pickup games à L.A. Comme le mentionne le journaliste, les deux hommes connaissent le jeu de l’autre, et savent sans doute qu’ils se complimenteraient parfaitement.

Publicité

Même si l’effectif des Rockets s’est véritablement réduit en matière de taille ces dernières années, The Beard a toujours affiché une belle complicité avec les big men. Son jeu en pick-and-roll avec Clint Capela a ainsi longtemps été l’une des armes favorites de l’équipe, et permettait au pivot suisse de se régaler sur alley-oop.

Du haut de son double mètre 08, Wood pourrait certainement nouer une entente similaire avec son leader. Une autre facette de son arsenal devrait elle aussi convenir au jeu de Harden, à savoir son tir à 3 points efficace. Avec 38.6% de réussite de loin sur 2.3 tentatives par match à Detroit, il pourrait aisément être trouvé par son meneur derrière l’arc, et convertir l’offrande avec régularité.

Publicité

Pour que toutes ces conjectures deviennent réalité, il faudrait bien évidemment que le MVP 2018 n’obtienne pas gain de cause dans son combat avec ses supérieurs, et finisse par accepter de rester à Rocket City. La possibilité de faire équipe avec Wood pourrait malgré tout jouer un rôle dans ce potentiel changement de plans du Barbu.

Partenaire de Christian Wood dans des matchs d’exhibition, James Harden pourrait rapidement emprunter une figure de mentor pour le jeune intérieur en attendant que son cas ne soit réglé.

Houston Rockets James Harden NBA 24/24

Les dernières actualités