NBA – Steph Curry publiquement humilié par Charles Barkley

La légende NBA Charles Barkley tout sourire aux côtés de la star des Golden State Warriors, Stephen Curry
DR

Après des semaines de trash-talking à l’approche de l’événement, le duel sur les greens de golf entre Stephen Curry et Charles Barkley a enfin eu lieu. Et le résultat n’est pas celui que tout le monde attendait.

Publicité

La planète NBA sait enfin quand elle va pouvoir retrouver Stephen Curry et les Warriors sur les parquets. La NBA a dévoilé ce vendredi soir les dates des matchs de présaison pour chaque franchise, et le calendrier laisse apparaitre le nom de Golden State à 3 reprises. La 1ère rencontre des Dubs aura lieu face à Denver le 12 décembre, avant deux matchs contre les Kings.

En attendant de retrouver un semblant de compétition, c’est sur les greens que le meneur star de l’équipe effectuait sa préparation. Le Chef, appairé avec la légende du foot US Peyton Manning, se retrouvait en effet opposé au duo Phil Mickelson – Charles Barkley. Il n’avait d’ailleurs pas manqué d’envoyer une 1ère pique à l’ancienne gloire NBA il y a plus d’un mois.

Publicité

Depuis, les échanges entre les deux hommes s’étaient multipliés, Curry n’hésitant pas à se moquer ouvertement de la technique de swing de son aîné. Il avait de quoi, puisque malgré la présence de l’iconique golfeur aux côtés de Chuck, c’est bien lui et Manning qui faisaient office de favoris. Mais le matchup, qui avait lieu la nuit dernière, n’a pas connu l’issue escomptée.

Publicité

C’est en effet Barkley qui, à la surprise générale, a sorti son meilleur jeu au moment crucial, et a livré une partie globalement très solide, poussant même son partenaire à l’ébahissement. Le mythique intérieur avait visiblement travaillé intensément ces dernières semaines, se permettant même quelques provocations… façon golf.



Publicité

Curry a de son côté rencontré un peu plus de difficultés sur le parcours, mais a malgré tout régalé les observateurs grâce à certains de ses coups. Dos au mur sur l’un des ultimes trous, le double MVP s’est par exemple sorti avec brio du bunker dans lequel il était enlisé avec une approche majestueuse jusqu’au drapeau.

Publicité

Tout cela ne s’est finalement pas révélé suffisant pour lui et son acolyte, qui vont donc devoir retourner à leurs occupations respectives avec la tête basse. La leçon permettra peut-être à Curry de revoir son arrogance à la baisse en vue de la saison NBA qui se profile, histoire de ne pas connaitre pareille désillusion sur son terrain de prédilection.

Incisif envers Charles Barkley ces dernières semaines sur les réseaux sociaux, Stephen Curry a fini par déchanter sur les greens, puni pour son insolence par le Chuckster. Pas génial pour la confiance à quelques jours du début de la saison NBA.

Les dernières actualités