Divers – L’entraînement inhumain de Nkwain, le Camerounais acharné !

Nkwain Kennedy Cameron basket
Nkwain Kennedy

Il y a quelques mois, très loin des parquets NBA, le Camerounais Nkwain Kennedy surprenait les réseaux sociaux avec ses vidéos toutes plus acharnées les unes que les autres. Et rassurez-vous, le programme d’entraînement de ce joueur amateur n’est absolument pas moins délirant.

Publicité

Il a 20 ans, il vit à Bamenda au nord-ouest du Cameroun et est un immense passionné de basket. Mais ce qui caractérise surtout Nkwain Kennedy, c’est son véritable acharnement pour l’entraînement. Totalement inconnu il y a encore quelques mois, il a fait le buzz sur les réseaux sociaux grâce à des vidéos de ses trainings. Si vous avez manqué notre premier article à son sujet, petite session de rattrapage par ici.

Joueur amateur, sans aucune rémunération quelconque liée à la balle orange donc, Nkwain s’oblige pourtant une routine d’entrainement complètement délirante tout au long de l’année. Au détour d’une interview par Messenger, il nous a révélé les détails de son programme quotidien. Spoiler : c’est assez hardcore, même les joueurs NBA n’en font pas autant.

Je m’entraine 11 heures par jour : environ 6 heures le matin et 5 heures le soir. Tous les jours de la semaine, dimanche compris

Publicité

Plus dingue encore, ce « fou furieux » du basket ne manque jamais d’imagination lorsqu’il s’agit d’improviser du matériel pour travailler. C’est d’ailleurs ce qui vous a le plus surpris lors de notre premier papier à son sujet. À l’époque où les dessins animés étaient rois, il aurait presque fait de l’ombre à un certain Bob le Bricoleur. Et au-delà de ce clin d’oeil un peu vieillot, ce ne sont pas des paroles en l’air. Preuve dans les quelques vidéos ci-dessous.



J’utilise des pneus, des bouteilles en plastique, des balles de tennis, des caoutchoucs, des bâtons : certaines choses n’ont même pas de nom. J’essaie juste de me servir de tout ce qui se trouve autour de moi.

Je n’ai pas de travail, alors je m’entraîne encore plus pour réaliser mon rêve, jouer un jour en NBA. Mais je vis dans un pays du tiers-monde en pleine crise. C’est parfois très difficile de se rendre rendre sur le terrain à cause des coups de feu.

Publicité

Grand fan des Lakers, on a bien évidemment posé à Nkwain le grand classique pour tout fan de basket qui se respecte : trancher entre Michael Jordan et LeBron James. Alors, ça donne quoi de son côté ? Réponse de l’intéressé :

Ce sont deux légendes pour moi, mais je partirais avec LeBron James pour son leadership et sa morale, sur le terrain comme en-dehors

Publicité

Merci à toi Nkwain, et surtout grosse force pour la suite de ton aventure. De la part de toute la rédaction. N’hésitez pas à le suivre sur Instagram : nkwain_kennedy_lamiress

Divers NBA 24/24 Vidéos, highlights

Les dernières actualités