NBA – Une légende s’agace : « les fans sont trompés dans la ligue actuelle »

Sports Illustrated (DR)

La NBA a bien évolué ces dernières années. Pour certains c’est une bonne chose, puisque le jeu est plus spectaculaire que jamais, alors que pour d’autres, c’est fortement dommageable. Pour une légende de la ligue, les supporters devraient même se sentir trompés par ce qui est proposé sur le terrain.

Publicité

Quand on compare la NBA d’aujourd’hui avec celle du début des années 2000′, voire même du début des années 2010′, c’est le jour et la nuit ! Grâce (ou à cause selon les goûts) de Stephen Curry notamment, le jeu s’est tourné vers le tir extérieur, et à l’heure actuelle, un joueur peut-être considéré comme inutile s’il ne parvient pas à tirer derrière l’arc.

Le meilleur exemple étant évidemment Ben Simmons, le meneur des Sixers. Un joueur de 2m08, qui tourne à 16.4 points, 8.3 rebonds, et 8 passes décisives par match en carrière aurait été une star qui fait l’unanimité il y a 20 ans. Mais son incapacité à développer un tir extérieur pousse certains à le qualifier de « mauvais » ou du moins « surcoté ».

Publicité

Cette évolution dans le jeu est loin de plaire à tout le monde. Pour Kareem Abdul-Jabbar par exemple, qui est le grand maitre du jeu au poste, un art qui se perd en NBA, le jeu n’est plus ce qu’il était à son époque. Pour la légende des Lakers, les fans se font même avoir sur le produit qu’ils consomment. Il s’explique dans l’émission In The Zone.



Je pense que les fans sont trompés dans la ligue actuelle parce qu’il n’y a plus aucun équilibre aujourd’hui. Tout ce que les équipes font maintenant c’est courir et prendre des tirs à 3 points. Quand je jouais encore, il y avait un certain équilibre dans les stratégies.

Publicité

On essayait de jouer à l’intérieur pour ressortir et tirer de loin, et puis inversement. Ce genre d’ajustement et d’équilibre n’existe plus maintenant, et je pense que les fans se font tous avoir par la qualité médiocre des schémas de jeu actuels.

D’après Kareem Abdul-Jabbar donc, le 3 points à outrance serait une mauvaise chose pour la NBA et pour le spectacle proposé aux fans. Il est vrai qu’il est de plus en plus rare de voir une équipe baser son jeu sur la domination de l’un de ses intérieurs au poste. Mais la mode est un éternel recommencement, un jour le jeu dos au panier redeviendra peut-être l’option offensive n°1.

Publicité

C’est un cri du coeur qu’a poussé Kareem Abdul-Jabbar sur l’évolution du jeu. Il se dit sans doute qu’il aurait eu plus de mal à briller aujourd’hui qu’à son époque.

Déclarations Kareem Adbul-Jabbar NBA 24/24

Les dernières actualités