Publicité

NBA – Paul George vide son sac sur la saison passée et envoie les missiles

Montrezl Harrell et Paul George
fadeaway world (DR)

Après une saison compliquée et des playoffs manqués, Paul George a décidé de répondre aux critiques en sortant la sulfateuse à son tour, notamment envers Doc Rivers. Pas sûr que ce soit la meilleure idée…

Publicité

Mercredi noir pour les Clippers. Alors qu’un article incendiaire de The Athletic a révélé les énormes dissensions dans le vestiaire, Paul George a cru bon d’en remettre une couche. Invité du podcast de Stephen Jackson et Matt Barnes, PG a tout simplement vidé son sac, en commençant par s’en prendre à Doc Rivers :

Publicité

Je n’ai pas aimé comme j’ai été utilisé. Doc me faisait jouer comme si j’étais un JJ Redick ou un Ray Allen, avec beaucoup de pin downs. Je peux faire ça, mais c’est pas mon jeu. J’ai besoin de flow, de pick and rolls, de poste bas… Bref, des situations différentes. Cette saison a juste été dure.

Sont-ce uniquement les choix de Doc Rivers qui ont poussé Paul George à voir son pourcentage au tir s’effondrer en playoffs, même sur des shoots ouverts ? Chacun se fera son propre avis. Quoiqu’il en soit, l’ancien des Pacers n’a pas hésité à continuer à dégainer :

Publicité

La série contre les Nuggets ? On était confiants. 3-1, on se dit qu’on va gagner le suivant. On perd. 3-2. Pareil. Pendant tout ce processus (la remontée de Denver, ndlr), on n’a jamais travaillé sur des ajustements. Sur des choses qu’on pouvait faire différemment. Littéralement, c’était juste la même merde qui se répétait encore et toujours.



Ca a commencé à nous taper sur le système. Genre : « Wow, il se passe quoi ? » On se parlait, et les conversations étaient du genre : « Ca va le faire », alors qu’elles auraient dû être du genre : « Voilà ce qu’on doit changer ». Je ne pense pas qu’on méritait de gagner au bout du compte, on n’était pas assez préparés.

Publicité

George a ensuite remis en cause le rythme d’entraînement et la gestion de Doc Rivers durant l’année :

On ne s’est pas entraînés de toute la saison ! C’est dur quand tu as un groupe de nouveaux gars ensemble. Normalement, les problèmes que tu as en match, tu peux les régler à l’entraînement. Tu peux un peu te prendre la tête avec ton coéquipier, t’expliquer, et tu comprends. Quand ça arrive en match, c’est plus compliqué.

Publicité

C’est dur de s’en remettre, surtout en playoffs. Tu as tendance à être du genre : « Ok il veut jouer la comme ça, ok ». Et on était comme ça, on a commencé à être comme ça quand les choses ont tourné au vinaigre.

Tyronn Lue a un sacré chantier pour faire repartir ce groupe du bon pied. Paul George, lui, n’aura pas le droit à l’erreur, et encore moins après cette sortie médiatique.

En direct : toute l'actu NBA