Publicité

NBA – Les 3 Ball officiellement dans la ligue, LaVar réagit

lavar ball lonzo ball liangelo ball lamelo ball big baller brand
(DR)

Il l’annonçait depuis des années, il a enfin obtenu gain de cause. Ses trois fils désormais sous contrat en NBA, LaVar Ball se devait de livrer une réaction… et a forcément fait une annonce pleine d’ambition.

Publicité

La question occupe l’esprit des analystes et les colonnes des médias depuis plusieurs jours : qui a remporté l’intersaison ? Beaucoup s’accordent sur le cas des Lakers, qui ont attiré plusieurs renforts de qualité et peuvent plus que jamais vise un back-to-back. Mais le principal bénéficiaire de tous les mouvements intervenus récemment porte un autre nom : LaVar Ball.

Cela ne faisait aucun doute que le père de famille si décrié allait voir deux de ses fils évoluer dans la ligue l’an prochain. Lonzo bien installé aux Pelicans, c’est dans un premier temps LaMelo, en tant que 3ème pick de la Draft 2020, qui l’y a rejoint. Mais le nouveau meneur de Charlotte n’est désormais plus le seul de la fratrie à avoir décroché un contrat cet automne.

Publicité

Ce mercredi soir, Shams Charania créait la surprise en annonçant la signature du cadet Ball, LiAngelo, chez les Pistons. Et même si la place de ce dernier dans le roster de Detroit est encore loin d’être assurée, tout le monde attendait avec impatience la réaction de son paternel. Celle-ci ne s’est pas faite attendre, et a été accompagnée d’un montage de circonstance.



FIER ‼️ Ce n’est que le début.

Publicité




Pour LaVar, la prochaine étape pour ses trois fils est déjà bien connue : se rassembler dans une même équipe, et y faire des miracles ensemble. En attendant de voir si cette nouvelle prédiction osée verra elle aussi le jour, Lonzo s’est quant à lui contenté d’un message de félicitations plus modéré pour son petit frère.

Trust the process ! Big up à Joel Embiid

Publicité

Qualifié de fou lorsqu’il persistait à clamer que ses 3 enfants finiraient un jour en NBA, LaVar Ball peut aujourd’hui savourer sa victoire. Son propre « Process » ne fait malgré tout que commencer.

En direct : toute l'actu NBA