NBA – Quand Michael Jordan se faisait salement tacler par Tupac

Tupac a critiqué Michael Jordan dans les années 90'
(DR)

Michael Jordan et Tupac étaient deux des plus grandes stars planétaires des années 90′, grâce à leur talent dans le sport et la musique. Pourtant, ils ne s’adressaient pas forcément à la même population, ce que le légendaire rappeur reprochait à l’époque à MJ.

Publicité

Michael Jordan et Tupac ont tous les deux marqué les années 90′ de leur emprunte. L’un en volant par dessus la concurrence en NBA et en décrochant 6 titres, l’autre en faisant bouger la tête de millions de fans de rap dans le monde au rythme de ses nombreux disques d’or. 30 ans plus tard, les deux sont d’ailleurs vus comme de véritables légendes.

Aujourd’hui, le rap et le basket vont de pair. Il suffit de voir les folles vacances de James Harden avec la superstar Lil Baby, ou le clash entre Anthony Edwards et Damian Lillard avant la draft pour le comprendre. Mais à l’époque les choses étaient bien moins simples. La preuve, Michael Jordan et l’emblème de la Westcoast ne se vouaient pas un grand respect.

Publicité

En 1992, au cours d’une apparition sur MTV, Tupac s’était d’ailleurs exprimé sur His Airness, et il n’avait pas été tendre. Il reprochait clairement à MJ de s’éloigner de la population afro-américaine pour privilégier la communauté blanche, contrairement à lui, qui est toujours resté très proche de son quartier.



Je n’ai jamais vu Michael Jordan dans un quartier. Je veux le voir dans un quartier défavorisé, même sur un parking ou quoi, et je veux le voir jouer au basket avec des enfants. Je suis certain que ça changerait leur vie. Mais à la place, il préfère aller dans les beaux quartiers pour faire quelques paniers.

Publicité

En fait, Tupac n’en avait pas que contre Michael Jordan et les joueurs NBA qui ne redonnaient pas assez aux communautés dans le besoin. Celui que beaucoup voient comme le GOAT du rap en avait après le basket en général, et surtout après la mentalité qui gangrène certains terrains. Pour lui, la balle orange n’est pas synonyme d’entraide.

Je ne sais toujours pas jouer au basket aujourd’hui, parce qu’au lieu de m’apprendre, tout le monde se moquait de moi sur le terrain. Alors au lieu de demander de l’aide, j’ai appris à détester le sport. Je ne connais rien au sport, parce que sur le terrain, personne ne m’a pris sous son aile.

Publicité

Tupac n’avait pas totalement tort, que ce soit sur Michael Jordan ou sur la mentalité des playgrounds. La patience est loin d’être le mot d’ordre, et un débutant doit souvent démarrer de son côté avant de pouvoir se frotter aux autres. Plus d’entraide aurait fait du bien au légendaire rappeur.

En direct : toute l'actu NBA