NBA – « Reste dans cette équipe, où je vais te mettre une droite dans la tête »

Jimmy Butler sous le maillot du Heat
Hot Hot Hoops (DR)

Jimmy Butler a réalisé quelque chose de grand avec le Heat dans la bulle pour sa première saison à Miami. Mais ce n’était pas assez grand. Il a bien l’intention d’y retourner, avec les mêmes coéquipiers… quitte à clairement le faire savoir à l’un d’entre-eux, via une menace !

Publicité

Pour la grande majorité, le parcours du Heat jusqu’en Finales est une réussite et un exploit. Pour Jimmy Butler, c’est presque un échec et une déception. Le natif de Houston était venu dans le seul et unique but de gagner le titre. Il ne compte pas en rester là.

Jimmy Buckets a été très clair : il va retourner au charbon et cette fois, il va ramener le titre à Miami. Et il veut le faire avec plus ou moins la même équipe. Alors quand Goran Dragic a commencé à réfléchir sur son avenir, s’il devait prolonger ou non, Butler a répondu cash pour lui, comme le rapporte Rohan Nadkarni de Sports Illustrated.

Publicité

Butler a harcelé Dragic, un vétéran de 12 ans, sur FaceTime. Dragic était en vacances dans sa Slovénie natale alors qu’il réfléchissait à ses options. Butler ne voulait pas les entendre. Il a dit : « Tu ferais mieux de signer avec le Heat. Sinon, je sais où tu habites. Je vais te traquer. Et je vais te tabasser », se souvient Dragic en riant.



« J’ai dit : « G, il faut qu’on y retourne, sinon je vais te frapper à la tête », se souvient Butler sans le moindre sourire. Une minute après le début de la période de free agency en NBA, le 20 novembre, Dragic a annoncé qu’il revenait au Heat pour un contrat de deux ans et 37,4 millions de dollars.

Publicité

Le malheureux Goran Dragic a dû faire face au remake de « Taken », où Butler a remplacé Liam Neeson. Le Slovène a peut-être vu le film et n’a pas souhaité connaître la même fin que la personne à l’autre bout du fil. Il a donc immédiatement re-signé avec le Heat.

Blague à part, Dragic est maintenant un vétéran de longue date à Miami. Il est arrivé en début d’année 2015, après l’ère victorieuse du trio Dwyane Wade – LeBron James – Chris Bosh. Il a apporté son expérience pendant toutes ces années et a grandement contribué au fait que la reconstruction du Heat a été de très courte durée.

Publicité

Le Slovène sera bel et bien de la partie à South Beach pour tenter de reconquérir l’Est et toute la NBA. On ne dira pas que Jimmy Butler lui a forcé la main, mais disons qu’il n’était pas prêt à le voir partir. C’était en fait inenvisageable.

Déclarations Goran Dragic Jimmy Butler Miami Heat NBA 24/24

Les dernières actualités