Publicité

NBA – 5 joueurs tristement morts avant d’atteindre leur prime

La superstar NBA Anthony Davis, sous le maillot des New Orleans Pelicans, court aux côtés de l’ailier Bryce Dejean-Jones, disparu tragiquement à 23 ans
Matt Bush

De par son histoire remplie de tragédies, la NBA a malheureusement vu certains de ses éléments perdre la vie avant même d’avoir pu atteindre leur plein potentiel. Retour sur la carrière et la disparition de 5 d’entre eux, restés bien malgré eux dans la postérité.

Publicité

Bryce Dejean-Jones

Bryce Dejean Jones NBA
(crédit : DR)

L’histoire de Bryce Dejean-Jones aux Pelicans s’annonçait belle. Signé par la franchise via un 10-Day contract en janvier 2016, il réalise 14 premières apparitions, dont 11 en tant que titulaires, très encourageantes. Tant et si bien qu’il paraphera quelques jours plus tard un contrat de 3 ans. Ce, avant de se blesser et de devoir être opéré au poignet.

Éloigné des parquets, il rend visite le 28 mai 2016 à son ex pour le 1ère anniversaire de sa fille, dans un quartier de Dallas. Suite à une dispute, il part prendre l’air, et revient à la nuit tombée. Il se trompe cependant d’appartement, et sous le coup de l’énervement, en défonce la porte. Le résident tire alors dans son abdomen ; blessure qui causera sa mort.

Publicité

Hank Gathers

(crédit : Tim de Frisco)

Il était Amare Stoudemire avant Amare Stoudemire.

Star de son université de Loyola Marymount, Hank Gathers était pré-destiné à être choisi en première position de la Draft 1990 par les Nets. Il faut dire que ses moyennes sur ses 3 dernières saisons de NCAA ne laissaient que peu de place au doute. 28.0 points, 11.1 rebonds, 59% au tir… L’ailier dominait de la tête et des épaules le circuit.

Pourtant, il n’a même pas eu la chance d’être sélectionné par une franchise NBA. Quelques semaines avant la cérémonie, il s’écroule durant un match du tournoi de la West Coast Conference, et décède durant les heures qui suivent. L’autopsie a finalement révélé que Gathers n’aurait pas pris les médicaments prescrits pour sa cardiomyopathie, entrainant sa disparition.

Publicité

Reggie Lewis

(crédit : Jonathan Daniel)

Il m’a choqué, en quelque sorte.

Comme vous pouvez vous en douter, cette phrase concernait le regretté Reggie Lewis, ancien All-Star des Celtics. Mais son auteur n’est pas n’importe qui, puisqu’il s’agit tout simplement… de Michael Jordan. L’arrière de Boston faisait en effet partie des adversaires les plus redoutés par His Airness.

Durant le premier tour des playoffs 1993, Lewis est lui aussi victime d’un malaise, et se voit diagnostiquée une maladie au cœur. Un second avis médical se révèlera moins dramatique, mais précèdera finalement un arrêt cardiaque définitif chez le grand talent des C’s, coupé dans sa progression à seulement 27 ans.

Publicité

Drazen Petrovic

Drazen Petrovic sous le maillot des Blazers
(crédit : Ken Levine)

Stephen Curry, Klay Thompson, Reggie Miller… et Drazen Petrovic. Le Top 4 des meilleurs shooteurs de l’histoire voit souvent apparaitre ces 4 noms, dont celui du sniper croate. Récupéré avec le 60ème pick de la Draft 1986 par les Blazers, Drazen patientera en réalité jusqu’en 1989 pour faire ses débuts en NBA.

Après une saison et demie mitigée à Portland, il enfile le maillot des Nets, sous lequel il va véritablement exploser. Star du basket européen, il se retrouve tragiquement impliqué dans un accident mortel le 7 juin 1993 dans sa Croatie natale. En quelques jours, la ligue américaine aura donc perdu deux de ses plus grands talents dans un été décidément morne.

Publicité

Len Bias

Len Bias
(crédit : DR)

Deux ans après l’arrivée de Michael Jordan, il représentait LA nouvelle pépite qui allait considérablement modifier le paysage de la NBA. Logiquement choisi en 2ème position de la Draft 1986 après un cursus universitaire de haute volée sous les couleurs de Maryland, Len Bias a à peine eu le temps de savourer cet accomplissement.

Fauché en pleine euphorie simplement deux jours après la grande loterie, l’ailier de 22 ans n’a, tout comme Hank Gathers, jamais eu l’opportunité de faire montre de son talent sur la plus grande scène. Les causes de sa mort, sur fond d’overdose de drogue, l’ont rapidement rendu d’autant plus regrettable pour la ligue.



Alors qu’ils avaient tout pour devenir certaines des plus grandes figures de la ligue, ces 5 joueurs ont vu leur trajectoire ascendante brisée. De tragiques histoires dont la NBA se serait bien passée.

NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA