NBA – Giannis s’auto-compare à… Michael Jordan

Giannis et Michael Jordan
Get Up ESPN (DR)

Malgré le plébiscite qu’il reçoit depuis deux saisons en tant que double-MVP, Giannis Antetokounmpo fait preuve d’une grande modestie. Cela ne l’a pas empêché de rapprocher sa situation de celle… de Michael Jordan.

Publicité

Individuellement parlant, il n’a plus grand chose à prouver à la planète NBA. Arrivé en tant que total inconnu dans la ligue il y a désormais 7 ans, Giannis Antetokounmpo peut aujourd’hui raisonnablement se considérer comme le visage de cette dernière. Son statut de double MVP en titre lui permet en tout cas d’y prétendre sans avoir à rougir.

Mais cette reconnaissance personnelle ne lui suffit pas, ou plus. À seulement 26 ans, le Greek Freak est déjà lassé d’être récompensé pour ses seules prestations sensationnelles. Ce qu’il souhaite désormais, c’est que ces dernières permettent à son équipe des Bucks d’enfin rejoindre le stade des Finales NBA tant convoité, et de les conclure avec le titre.

Publicité

Et alors que la franchise pouvait craindre de perdre son joyau sur cette intersaison, elle pourra bien encore compter sur son immense talent dans les mois à venir. Après avoir paraphé un gigantesque nouveau contrat, Giannis sait de son côté qu’il sera encore plus attendu, et a affirmé savoir comment conjurer le sort sur les ondes de SiriusXM.

Publicité

Je dois simplement être moi-même, et continuer de m’améliorer chaque jour. Il y a beaucoup de choses que je dois mieux faire, et que je peux mieux faire. Mais vous savez, on va prendre les choses jour après jour, étape après étape. On essaie avant tout d’instaurer des habitudes avec les recrues.



Évidemment, sur les deux dernières années, on voulait atteindre les Finales, mais il y a chaque saison 7 ou 8 équipes qui ont les mêmes ambitions, 2 qui les remplissent et une seule qui remporte le tout. Donc c’est un projet en cours. Je suis quelqu’un de très réaliste, et je sais que ça ne va pas se produire en un claquement de doigts.

Publicité

Annoncée comme grande favorite de l’Est sur les deux dernières années, Milwaukee a en effet connu deux grosses désillusions en playoffs, éliminée en finales, puis en demi-finales de conférence. Des fins de parcours indignes de l’équipe n°1 en NBA sur ces deux exercices, et du MVP de la saison. Cette trajectoire rappelle en tout cas au Grec celle d’un certain MJ.

Vous devez souffrir pour parvenir à vos fins. L’un des meilleurs joueurs de l’histoire, Michael Jordan, a souvent souffert avec son équipe en playoffs. Il a été éliminé, il a dû surmonter sa déception. Il a connu ces mêmes difficultés. Donc ça va prendre du temps pour atteindre cet objectif, mais on a tous les éléments en notre faveur pour y arriver.

Publicité

Avant de voir ses efforts récompensés par un premier three-peat avec Chicago, His Airness a bien dû se relever de 6 campagnes de postseason infructueuses. Avec pour l’heure 5 runs sans succès à son actif, Giannis espère sans doute ne pas avoir à attendre les playoffs 2022 pour enfin soulever le trophée Larry O’Brien.

Giannis Antetokounmpo atteindra-t-il, comme Michael Jordan, les sommets à 27 ans, et pour sa 7ème apparition en playoffs ? Il ne sera certainement pas contre le fait de prendre de l’avance sur son aîné.

Les dernières actualités